L'épreuve T2 - La Terre Brûlée

Résumé

Thomas et les autres survivants regretteraient presque la vie dans le Labyrinthe. Ils avaient de la nourriture, un abri et une certaine sécurité... Or le monde qu'ils découvrent à l'extérieur a été ravagé par l'apocalypse. La terre est dépeuplée, brûlée par les éruptions solaires et par un nouveau climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Au lieu de liberté, Thomas et les autres se trouvent confrontés à une nouvelle épreuve imaginée par le WICKED.
Ils doivent traverser la Terre Brûlée, la zone la plus dévastée, pour atteindre un refuge sans doute paradisiaque. Mais l'atteindront-ils à temps malgré tous les obstacles qui se dressent sur leur route?

 

 

DATE DE PARUTION : 14/08/13
EDITEUR : Pocket Jeunesse
COLLECTION : Pocket Jeunesse
NB. DE PAGES : 414 pages

 

 

 

 

 

 

 

 

coup de coeur !

Le défi du second tome est relevé haut la main !

 

Ouhhh !! Ce que c'était bieeeeen !!

Il y a 6 - 7 mois, je faisais la connaissance de Thomas et son groupe en proie au Labyrinthe, dans le premier tome : L'Epreuve (Tome 1) : Le Labyrinthe. J'avais vraiment adoré cette lecture, et avais même été plutôt étonnée d'avoir autant "marché" dans un roman estampillé jeunesse.
Il avait été pour moi à la hauteur d'un Hunger Games par exemple, en matière d'accrochage du lecteur.

Je vous disais que j'avais vraiment très hâte de découvrir la suite. Les semaines passant, je dois surtout vous avouer qu'en même temps que l'empressement, je ressentais aussi une certaine crainte. D'abord parce que réussir un tome 2 aussi bien que le premier, c'est toujours très difficile. Garder le lecteur en haleine, poursuivre avec la même ardeur vers l'objectif final du 3ème et dernier tome, conserver des mystères tout en dévoilant certaines réponses, ça demande non seulement beaucoup de talent, mais aussi une vraie belle reflexion sur l'ensemble de la saga, connaître tous ses tenants et ses aboutissants avant de l'écrire. Et puis, il y avait aussi la crainte qu'une fois le groupe sorti du Labyrinthe, l'histoire perde un peu en piquant et ne soit plus aussi passionnante.
Parce qu'évidemment, ce qui nous a transporté le plus dans le premier tome, c'est l'originalité du labyrinthe, et la tension qu'il crée tout au long du livre.

J'ai donc commencé cette lecture avec autant d'avidité que d'appréhension.

Et pourtant, dès les premières pages j'ai replongé sans aucune difficulté dans l'histoire, me souvenant parfaitement de la lecture du premier, des évènements qui s'y étaient produits. J'ai retrouvé nos petits jeunes survivants comme si je ne les avais jamais quittés. Et j'ai découvert avec une boulimie grandissante ce qui se passe quand l'épreuve n°1 du Labyrinthe est finie, et comment il va falloir affronter désormais une terre très hostile sans savoir ce qui est réel et ce qui est programmé par le WICKED, sans savoir à qui on peut faire confiance et qui nous trahit, sans savoir si les nouvelles personnes qu'on va croiser vont au mieux essayer de nous bouffer, au pire de nous exterminer, ou nous aider à avancer vers l'objectif.

Cette seconde partie est l'épreuve n°2. Thomas se retrouve séparé de Thérésa, et va devoir affronter avec les garçons du groupe A une nouvelle épreuve, tout aussi difficile et éprouvante que la première. Le groupe A tu dis ? Qui dit groupe A sous entend largement un groupe B :D Eh oui, il y a eu quelques rebondissements en tout début de tome, et ils donnent encore plus d'ampleur à l'épreuve subie dans le tome 1. Les choses ont l'air pratiquement totalement désespérées, et le WICKED encore plus cruel et puissant qu'il n'en avait déjà l'air.

Dans ce second tome, nous allons avancer sur une terre aride et désertique, abîmée au possible par des explosions solaires. Une aventure de survie dans un climat post-apo que j'affectionne particulièrement. Le labyrinthe ne m'aura finalement pas manqué, car nos survivants vont avoir bien des batailles à mener et des épreuves à subir, tout aussi folles et incroyables que survivre au labyrinthe. De nouvelles créatures, de nouveaux défis, souvent contre eux-mêmes, et de nouvelles ficelles tirées par les dirigeants du WICKED, qui usent et abusent des "variables" à changer pour tester les candidats. Candidats à quoi ? On ne sait pas encore trop bien. Candidats pour sauver le monde, mais comment ?

Ce second tome est aussi haletant que le premier, et j'ai adoré courrir autant que les personnages dans cet univers dévasté et carrément pas accueillant, où chaque pas nous amène son nouveau lot de (mauvaises) surprises et d'embûches de plus en plus difficiles à contourner.

J'ai également adoré ne plus savoir à qui me fier. De quel côté est-il (elle) celui (celle) -là ? Traître ou personne de confiance ? Ami ou Ennemi ?

On se pose beaucoup de questions, on obtient certaines réponses, tout en ayant toujours un suspens omniprésent. Quel régal ^_^

Je pense que bien réussir un tome 2 est vraiment une épreuve très très difficile. Bien réussir un tome 2 quand le premier avait quelque chose d'aussi particulier qui disparaît dans la suite aurait pu être une catastrophe. Bien réussir un tome 2 et donner autant envie de lire le 3 dans la foulée est extrêmement rare (jusque là, à part Harry Potter, Rose Morte, et Hunger Games, ça ne m'était même jamais arrivé je pense). Sincèrement, félicitations à James Dashner pour avoir réussi tout ça, et faire aux adultes le même effet qu'aux plus jeunes, avec une plume fluide et ennivrante, un équilibre parfait et un suspens savamment dosé.

Bref, jusque là, je trouve cette saga absolument parfaite (toujours pour du jeunesse). Je brûle de connaître la suite (mais il va d'abord falloir que je l'achète, ah ah !) J'ai tout de même une légère crainte car la fin va devoir être à la hauteur de tout ce plaisir et cette passion que j'ai ressentie pendant ces deux lectures, à suivre ces personnages vraiment attachants.

Résolument, cette saga entre par la grande porte dans la salle de mes meilleures sagas jeunesse. Tout bonnement passionnante !

 

Je veux la suiiiiiiiiteuhhhhhh !

 

Cali