La sublime communaute - tome 1-Les AffamesRésumé


C'est la fin de notre ère. Aux quatre coins d'une planète surpeuplée et en pleine dévastation, six mystérieuses Portes apparaissent, ouvrant des brèches vers des mondes inconnus. En quête d'une terre promise, fuyant la misère et la mort, des flux d'hommes, de femmes et d'enfants désespérés, les « Affamés », se pressent aveuglément vers ces Six Mondes, ignorant tout à leur sujet. 
Quels secrets renferment ces Portes ? Quel mal ronge les Affamés ? Quelle est la nature des Six Mondes ? En ces temps de détresse où la violence et le chacun-pour-soi font rage, seuls trois enfants pourront le découvrir. Ashoka, Ekian et Tupà ne se connaissent pas, vivent à des milliers kilomètres de distance. Pourtant, leurs destins sont liés. De leur union dépendra le sort de la Sublime Communauté. 

 



Éditeur : ACTES SUD 
Date de parution : 04/10/2017
Rayon : Roman Jeunesse / Romans Ados
Reliure : Broché
Nombre de pages : 384

 

 

 

 

 

 

4 sur 5

Un premier tome introductif à une saga qui promet de belles surprises !

 

Voilà une surprise qu'elle est bonne !

Un premier roman, une couverture, un nom de maison d'édition qui, comme ça, n"ont l'air de rien, mais qui ont visiblement des chevaux sous le capot ! (Non, cette comparaison ne veut strictement rien dire, mais bon, je me comprends...)

Pour tout vous dire, le temps (infini) que j'ai mis pour lire ce livre ne reflète en RIEN, le plaisir que j'ai pris durant ma lecture.

Actes Sud nous sert là un roman d'une très belle qualité, tant par le fond que par la forme. C'est une maison dont j'avais vaguement entendu parler, sans plus, et dont, je pense, je n'ai lu aucun livre.

Erreur désormais réparée, et je suis très très agréablement surprise par ce que j'ai découvert !

En effet, il faut admettre que, comme rarement pour ce genre littéraire, la qualité d'écriture est au rendez-vous. Emmanuelle Han possède un très beau style, fourni, dense, parfait. Une plume comme on aimerait en lire beaucoup plus dans les romans pour la jeunesse et les jeunes adultes. Un vocabulaire varié, de jolies tournures, un français impeccable. RIen d'alambiqué, rassurez-vous, tout y est parfaitement intelligible, mais c'est du beau français, le genre de lecture qui te tire vers le haut, littérairement parlant, tout en restant parfaitement adapté à la jeunesse. (c'est vrai quoi, faut arrêter de les prendre pour des illettrés, les jeunes !)

Ca m'arrive tellement rarement de pouvoir dire ça d'un roman destiné aux jeunes, et ça fait tellement plaisir :)

Et la cerise sur le gâteau, c'est qu'il n'y a pas que l'écriture qui vaille le coup d'oeil ! L'histoire est également absolument captivante.

J'aurais même pu noter mieux je pense, mais je garde en tête qu'il s'agit du premier tome, qu'il est quand même pas mal introductif et que j'ai tous les espoirs que la suite m'emporte définitivement dans ses tourments de fin du monde. Du coup, il faut bien que je me laisse de la marge pour montrer tout l'enthousiasme que j'espère ressentir à la lecture de la suite :)

Aux côtés d'Ashoka, Ekian et Tupà, nous découvrons un univers original et très travaillé, et donc, forcément, parfaitement crédible alors que totalement imaginaire. C'est-y pas génial tout ça ?!

Ces 3 enfants ne sont pas n'importe qui, et Emmanuelle Han prend son temps pour nous expliquer pourquoi. Pendant plus de la moitié du tome, nous suivons leur quotidien dans leur univers particulier, mais tellement normal pour eux. On pourrait se dire que ça fait long, une moitié de tome pour nous présenter cela, et que, peut-être, on se lasse et s'impatiente d'arriver dans le vif du sujet. Pas du tout ! C'est tellement bien écrit, bien raconté, les 3 personnages sont tellement bien construits, qu'on se laisse totalement happer dans l'histoire, dans leur vie, si normale et pourtant si extraordinaire. De plus, ils sont très attachants, même Tupà, qui est un peu plus rebelle et difficile à gérer que les deux autres. Ils ont chacun un caractère bien défini, et même bien trempé, j'ai envie de dire. Ce qui fait que, chacun à sa manière, nous attendrit, nous séduit, ou nous émeut.
Ces 3 enfants ont un destin à part. On le sait, ou plutôt, on le sent, dès le début. Chacun dans son coin du monde, vit une vie plutôt triste et peu engageante, et semble seul dans son coeur. On comprend très vite, notamment parce que le résumé le laisse déjà bien sous-entendre, que pour réaliser leur "fabuleuse destinée", nos 3 jeunes héros devront passer ces portes menant vers les 6 mondes, et probablement ensemble, pour sauver le leur.

Du coup, pendant toute la lecture, on n'attend qu'une chose, que leurs chemins se croisent. Comprendre comment va fonctionner leur synergie, comment et pourquoi toute leur vie va s'imbriquer et ce qu'ils vont pouvoir faire pour guérir leur terre dévastée.

L'univers présenté par l'auteur a un fond d'apocalypse, entre la catastrophe naturelle mondiale et la survie en invasion zombie. Je dirais que ce livre a pris le meilleur d'un peu tous ces genres. Les humains n'arrivent plus à vivre sur la terre, totalement dépouillée de ses réserves. La seule solution qui leur tend les bras est de passer par l'une des 6 portes disséminées de par le monde, menant on ne sait où et on ne sait comment, sans savoir ce qui les attendra derrière. Pire ? Mieux ? Aucune certitude. Mais passer toute une humanité dans des mondes parallèles, ce n'est ni simple, ni rapide, surtout quand on connaît la nature de l'homme, qui profite des pires situations pour son profit personnel. C'est très récurrent dans le thème des fins de monde, survie, catastrophe mondiale quelle qu'elle soit. Quand rien ne va plus, l'homme devient une vraie saloperie.

J'ai vraiment vraiment aimé cette lecture, qui semble être une sublime base à une saga qui va dépoter, à mon avis.

Ce premier tome reste une introduction, on le referme en ayant à peine effleuré du bout des doigts tout ce qu'on a à en apprendre, mais c'est une très bonne, une excellente introduction. L'univers est parfaitement mis en place, et l'auteure ne nous a pas ennuyés une seconde avec les présentations. Elle nous a juste rendu extrêmement impatients d'avancer plus dans l'histoire et de continuer à découvrir tous les détails et toutes les aventures qu'elle nous a concoctés pour la suite, en se laissant tranquillement porter par sa plume fluide, ferme, et captivante.

De toute évidence, je vous conseille grandement ce livre, premier pas dans une saga dont on sent déjà qu'on ne ressortira pas indemne.

Cali