le lit d'alienor 1Résumé

A douze ans à peine, l'avenir d'Aliénor est tracé. Elle doit épouser le fils de Geoffroy le Bel, le jeune Henri, prétendant légitime au trône vacant d'Angleterre. Par cette union, la jeune duchesse d'Aquitaine apporte à l'ennemi juré de la France l'une des plus riches régions du royaume. Louis VI ne peut se résoudre à voir triompher les plans de Mathilde de Grimwald, descendante de Merlin et protectrice du pays des druides. Soutenu par l'ordre des Templiers chrétiens, le roi cherche à rompre cette alliance. La mort prématurée du père d'Aliénor lui offre une occasion inespérée. Le 25 juillet 1137, Louis célèbre le mariage de son fils avec la duchesse d'Aquitaine. Aliénor doit regagner la cour à Paris. Mais elle est accompagnée d'une jeune suivante, Loanna de Grimwald, qui veillera à ce que jamais Aliénor ne donne un héritier à la couronne de France et scelle ainsi une union contraire aux oracles celtiques. 

 

Date de parution : 11/03/03

Editeur : Pocket

Format : Poche
Nb. de pages : 414 pages

 

 

 

 

 

 

 

5 sur 5

Quelle merveilleuse découverte que cette auteure !

 

Cela faisait un moment que ce livre avait intégré ma PAL. Nombre de mes collègues blogueurs me l'avaient conseillé chaleureusement, mais j'hésitais. J'avoue qu'il me faisait un peu peur. J'avais l'impression que ça allait être un livre très historique, très pénible à lire, plein de détails, avec une écriture pompeuse et classique, ce qui n'est généralement pas ma tasse de thé. Je l'avais acquis parce qu'il me semblait que c'était une lecture qu'il fallait découvrir, et que je ne pouvais rester sur mes à-prioris qui revenaient à juger (et un petit peu condamner, même !)  sans connaître. Ce qui est très mal (voyeeez !)

Mes préjugés étaient-ils fondés ? Que nenni !

J'ai absolument adoré !

Tout d'abord, étant GNiste et un petit peu médiéviste amateure à mes heures perdues, j'avoue que je suis entrée là totalement dans l'univers de ma zone de confort. Le Moyen-Age est une vraie passion, j'aime absolument tout de cette période, même si j'ai tendance à me sentir plus à l'aise avec la première partie du Moyen-Age, on va dire que le XIIème siècle est la limite haute de ma période favorite. (la seconde, c'est la préhistoire) (oui, vous avez raison, on s'en fout)

Ensuite, ce livre n'est pas du tout pénible à lire ni trop "historique" ou classique. C'est très romancé, et passionnant !

En effet, ce roman a absolument tout ce qu'un bon livre peut proposer ! Il y a de la romance, de l'action, de l'histoire (bien menée, bien construite, pleine de rebondissements), des trahisons, des complots, des assassins, et même du sexe et un soupçon de magie. Que pourrait-il y manquer ?

Des personnages forts en caractères et incroyablement bien pensés, crédibles et très intéressants. Aliénor est un personnage passionnant. On pourrait la prendre en grippe dès le début, car elle a vraiment un sale caractère, insupportable et capricieuse qu'elle est, mais elle est également touchante et attachante. A l'instar de notre héroïne, Loanna de Grimwald, nous apprenons à la dompter, à comprendre, à l'aimer. Loanna, jeune fille déterminée qui a une mission à accomplir auprès d'Alénor, est la digne élève de Merlin, l'enchanteur. Elle a appris auprès de lui un certain niveau de magie, de druidisme, et a été élue pour manipuler Aliénor afin de parvenir à ses fins.

Un travail de longue haleine, une mission au long cours qui durera plusieurs années. Loanna va gagner la confiance d'Aliénor et de son entourage, ainsi que le lit de la Reine à bien des occasions (chaud, chaud, chaud !) pour parvenir à mener à bien son plan.

Plan que je ne vous raconterai pas, inutile de vous ôter tout le plaisir de la découverte :)

J'ai moyennement apprécié les mâles cela dit, je les ai trouvé insipides et sans saveurs. Et même pire ! Quand ils font leur entrée, j'ai eu l'impression qu'ils étaient de vrais mochetés (pas très sexy) et j'ai eu du mal à comprendre les différents béguins de ces damoiselles. Seul Denys a apporté un peu de grâce masculine et de testostérone bienvenue.

J'ai tellement apprécié découvrir le XIIème siècle à travers la plume magnifique de Mireille Calmel ! Une époque que je connais bien, et dans laquelle j'ai adoré replonger. Ma découverte de l'auteure grâce à cette lecture est une excellente surprise, vraiment, j'ai adoré son style. A la fois classe et incisif, piquant et poétique, elle a l'art et la manière de vous présenter son univers et ses personnages, pour vous faire totalement entrer dans l'histoire. Ce roman est hyper immersif.

C'est un livre qui contient peu de dialoques. En ce qui me concerne, réussir à passionner le lecteur avec un roman contenant 90% de narration pour 10% de dialogues est une preuve de grand talent.

Bref, je suis conquise par l'auteure, et j'ai adoré ce premier tome, vraiment je suis passée tout près du coup de coeur. Une chose est sûre, je n'hésiterai pas à découvrir d'autres livres de Mireille Calmel, à commencer par le second tome d'Alienor qui est aussi dans ma PAL. Enfin... Dès que ma fille choisira que c'est le moment, puisque c'est elle qui choisit mes lectures ;)

Si vous ne la connaissez pas encore, je vous invite vraiment à la découvrir. Et puisque je ne peux pas encore parler du reste de son oeuvre, je peux vous conseiller Le Lit d'Alienor qui est un vrai régal.

Cali