les enfants des geantsRésumé


Grâce aux miroirs de sorcières, la vie de Rose et Andy Jersey dépassait en intensité celles qu’aurait pu offrir leur imagination. Nouvellement installés à Korrigans, ils avaient regardé pousser leur nouvelle maison avec émerveillement ! Mais les jours heureux n’allaient pas durer. Mort et disparition rodaient trop près d’eux.
Peut-on revenir du Monde des Âmes ? 
Rose, Andy et leur ami-fée Ochrotomys s’apprêtent à partir pour la plus dangereuse des quêtes...
De retour de leurs aventures relatées dans Les Chats d’Argent, les Voyageurs des Miroirs nous entraînent dans une ultime traversée de mondes.

 



Editeur : Les éditions du Préau
Edité le : en novembre 2014
Nb de pages : 353

 

 

 

 

 

 

3 sur 5

Un petit coup de moins bien sur ce dernier tome en ce qui me concerne, même si j’ai passé un moment féérique tout de même !

 

L’heure est venue de clore avec Kriss F. Gardaz cette saga en 3 tomes des Voyageurs des miroirs.

J’ai littéralement fondu pour les deux premiers tomes, en les découvrant. 2 voyages extraordinaires et résolument magiques, à effectuer aux côtés des petits Jersey, Rose, et Andy. Rappelez-vous mes chroniques enjouées des Voyageurs des miroirs et des Chats d'argent.

Il s’agit d’une aventure jeunesse, épique, et très prenante et je suis vraiment ravie d'avoir eu la chance de la découvrir et de l'apprécier.

 

Néanmoins, j’ai été un peu moins conquise par ce 3ème et dernier tome. La magie opère toujours bien sûr, et les rebondissements s’enchaînent dans des décors féériques et avec des rencontres inoubliables. Cela dit, j’ai trouvé que ce dernier opus était un peu moins fluide que les précédents. Il m’a semblé que tout était un peu plus saccadé, qu’on passait d’un personnage à l’autre un peu brutalement.

Si cela ne m’a pas empêchée de vivre une belle épopée, j’admets que ça a un peu freiné le plaisir de lecture. Je me suis parfois sentie un peu perdue, sautant du coq à l’âne de manière souvent abrupte.

Le début a notamment été un peu difficile. En effet, la lecture des deux tomes précédents remonte à un petit moment maintenant (et je n’ai plus ma mémoire de jeune fille) (dit-elle en tremblant sur son déambulateur). Malgré un petit rappel sous forme de résumé rapide des deux premiers tomes, (trop succinct à mon goût) j’ai eu du mal à repasser dans les miroirs de sorcières et à rejoindre les mondes magiques et leurs drôles d’habitants. Les noms des personnages déjà rencontrés avaient beau m’être familiers, je ne me rappelais plus trop qui était qui et avait fait quoi. Un an entre chaque tome, c'est toujours compliqué pour moi !

 

Bref, mais à part ces quelques petits couacs, et une impression d’ensemble somme toute moins fluide, moins évidente, j’ai passé un très bon moment.

Les enfants Jersey grandissent, mais leurs aventures et leurs sentiments sont toujours aussi touchants. Ils grandissent même beaucoup ! Dans ce final, ce ne sont pratiquement plus des enfants, même si Andy conserve certaines de ses petites habitudes de petit garçon, nos amis ont énormément changé. Ce qui peut d'ailleurs contribuer à nous déconnecter un peu de l'histoire qu'on avait découverte et aimée jusque là. Mais il faut bien que jeunesse se passe, Harry Potter non plus n'est pas resté un petit garçon de 11 ans !

 

Cette saga gagne à être connue, c’est une histoire très mignonne, que j’ai hâte de pouvoir faire lire à mes enfants plus tard.

Elle regorge de références littéraires et/ou cinématographiques, plus ou moins évidentes, mais qui m’auront toutes fait sourire. Ca va de l'hommage très clair à Dr Who, à des petites scènes subtiles qui font penser à telle ou telle oeuvre. Cela a donné un petit air "proche de nous" à cette aventure magique.

 

La fin m’a satisfaite, et ce n’est pas une mince affaire, de proposer une fin plaisante et satisfaisante aux lecteurs qui ont apprécié la saga, car on n’a pas envie que ça se termine ! 

 

Je vous conseille donc sans souci cette saga dans son ensemble, et si vous la lisez d’affilée, peut-être n’aurez-vous pas cette impression de « moins bien » sur le dernier tome, il se pourrait bien que cela vienne effectivement de l’espace temporel entre les tomes, avec ma mémoire défaillante, ce n’est pas l’idéal ^^.

Encore une fois, je profite de ma chronique pour remercier l'adorable auteure de cette trilogie jeunesse, Kriss F. Gardaz, qui m'a renouvelé sa confiance à chaque tome en me demandant mon avis sur ses oeuvres :)

Et vous ? Vous connaissez la saga ? L’avez-vous aimée ?

Cali