no et moiRésumé

Elle avait l'air si jeune. En même temps il m'avait semblé qu'elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu'elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur. D. V. Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d'amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu'au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu'elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l'errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Mais nul n'est à l'abri...

 



Date de parution : 11/03/09
Editeur : LGF/Livre de Poche
Collection : Le Livre de Poche
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 248 pages

 

 

 

 

 

4 sur 5

 

 

 

 

 

 

Si touchant. Etonnamment.

 

Je suis la première surprise d'avoir autant apprécié cet ouvrage. Trop réaliste, montrant une réalité que je n'aime pas, que je refuse. Trop éloigné de mes lectures imaginaires de prédilection, peuplées de belles choses et de créatures merveilleusement surnaturelles et irréelles.

Je ne me le suis offert que parce qu'on m'en a dit beaucoup de bien, autrement, il ne m'aurait jamais attirée à lui seul. Acheté d'occasion, je me suis dit que je ne prenais pas grand risque.

Et puis, je ne sais pas quelle mouche m'a piquée, je l'ai placé dans le challenge ABCd Books, du coup il a atterri dans ma PAL de juin, et voilà comment un livre qui ne me tentait pas plus que ça à la base a été dévoré en deux jours :) (bon il n'est pas épais faut dire)

No et moi, c'est vraiment une très belle histoire. Pleine de plein de choses très jolies. Delphine de Vigan m'a raconté là une histoire pourtant plutôt triste, mais avec tellement de tendresse, tellement de poésie qu'elle a réussi à la rendre jolie, vraiment jolie, très touchante.

Lou est une jeune fille de 13 très précoce, le cerveau toujours en action, à se poser mille questions. C'est un personnage adorable, auquel on s'attache énormément. L'auteure arrive vraiment à nous mettre dans sa tête, grâce à un style très particulier, où elle enchaîne les questions, les réfléxions, les pensées, sans ponctuation quasiment, ce qui donne vraiment l'impression d'entendre la petite cervelle de Lou cavaler à toute vitesse.

Un jour, cette gosse adorable rencontre No. Une sans abri de 17 ans.

Et une amitié aussi forte qu'improbable se crée.

Lou a en elle toute la beauté du monde, et Delphine de Vigan la retranscrit avec énormément de justesse, de tendresse et d'émotion.
Ce deux gamines, pratiquement livrées à elles-mêmes vont s'aider de toutes les manières qu'on peut s'aider, s'aimer, se soutenir, se porter et dans leurs yeux, la crasse, la laideur, la saleté deviennent légères, belles, poétiques...

J'ai vraiment apprécié lire cette histoire, qui, tout éloignée qu'elle soit de mes genres de prédilection a su toucher mon coeur et me procurer beaucoup d'émotions.

C'est triste, mais c'est beau. Vraiment très beau.
Je vous conseille ce livre, sans problème ;)

Cali