chroniques des temps obscurs T1 - frère de loupRésumé


L'aventure commence il y a six mille ans... L'Esprit du Mal s'est emparé d'un ours. Seul Torak, douze ans, peut le défier. La prophétie est formelle : il est Celui-qui-écoute. Il doit trouver la Montagne de l'Esprit du Monde pour rétablir l'harmonie entre les hommes, la nature et les animaux. Accompagné d'un jeune loup qui lui ressemble comme un frère, Torak s'engage dans la Forêt Profonde. Alors commence un étonnant périple au cœur d'une nature magique, à la fois fascinante et hostile...

 



Date de parution : 01/04/2005 
Editeur : Hachette 
Présentation : Broché 
Nb. de pages : 370 pages

 

 

 

 

 

 

 

 

4 sur 5

Un très bon jeunesse, très bien écrit, à confirmer avec le tome 2 !

 

Voilà une aventure jeunesse que je suis ravie d’avoir vécue. Je ne vous parlerai pas avec l’enthousiasme d’un coup de cœur, néanmoins, j’ai passé un excellent moment avec ce premier tome.

Un jeunesse qui ne prend pas son lecteur (jeune) pour un imbécile totalement illettré, ça fait beaucoup de bien.

 Et du coup, je suis bien ravie d’être tombée dessus par hasard dans une braderie, sans rien savoir de cette saga dont je n’avais jamais entendu parler. Je l'avoue sans honte, j'ai été attirée par cette jolie couverture. Bien sûr une couverture est une histoire de goût, mais je l'ai trouvée agréable à l'oeil, parlante, et en dehors de la mode, c'est un côté qui me plaît, car elle ne se démodera pas. Et après ma déception avec Danse avec les loups, j'espérais que ce beau loup qu'on peut admirer sur la couverture me rendrait plus enjouée.

Totale découverte et très bonne surprise, pour le coup. 

J’ai aimé le style, l’histoire, les personnages. 

J’attends toutefois de lire le second tome, pour confirmer cette très bonne note de 4/5, car il est vrai que même si ce premier opus est rythmé et qu’on ne s’y ennuie pas, il ne se suffit pas à lui-même. On reste sur notre faim en refermant le livre. L'auteure aurait pu terminer par un "à suivre" ça n'aurait pas été différent. Du coup, forcément, j'ai eu l'impression d'avoir eu une moitié d'histoire. 

Pour entrer plus dans le détail, Chroniques des Temps Obscurs se passe dans un univers semi réaliste de la Préhistoire après l’âge de Glace, et semi inventé (car si on sait certaines choses de cette période, on est loin d’en savoir assez pour raconter comment ils vivaient précisément).

L’auteure l’indique dans la note de fin, mais on s’en rend compte très vite à la lecture de toute manière, elle a mélangé un peu les modes de vies des hommes de la période post âge de glace, et de tribus indiennes et inuits. Les recherches qu’elle a effectuées ont dû être efficaces et précises, car on « capte » tout de suite ce mélange d’univers, qui nous rend un paysage et une culture très plaisante et originale.

Les personnages sont très intéressants, bien construits, bien travaillés, et, chose de plus en plus rare, ils m’ont convaincue et j’ai ressenti un peu d’empathie, d’affection pour eux. Notamment pour les deux principaux, Torak et son petit camarade à 4 pattes, Loup. Il se crée entre eux une relation progressive, très crédible, et surtout très profonde. Une compréhension mutuelle qui se forge au fil des pages. Une relation vraiment très intéressante à suivre.

 L’écriture de Michelle Paver est parfaite pour un jeunesse de qualité, travaillée, fluide, compréhensible mais pas simplifiée à outrance. J’ai vraiment beaucoup aimé. Ses descriptions, loin d'être rébarbatives, sont juste dosées pour nous donner une vision nette de ce qui se déroule sous nos "yeux" de lecteur, sans être trop longues ou ennuyeuses. Nous vivons donc sans peine l'aventure exactement comme l'auteure l'a voulue, tout en restant dans un style vraiment fluide et naturel.

Bref, je n’hésiterai pas, si je tombe sur le second tome, à poursuivre cette aventure avec Torak, qui m’a donné des sensations et des sentiments que je n’avais plus ressentis depuis longtemps (tous genres confondus). L’attachement pour les personnages, l’envie de poursuivre ma lecture malgré le peu de temps que j’ai en ce moment à y consacrer.

Ce genre de résultats dans ma vie en ce moment est très très bon signe quant à la qualité du livre, de l’écriture, l’imaginaire de l’auteur et ce qu’il arrive à nous « transmettre ».

C’est un livre dans lequel on ne s’ennuie pas, même s’il n’est pas bourré de scènes d’action. Il y a ce qu’il faut où il faut, et il est très équilibré et doté d’un excellent rythme.

 

Je le recommande vivement pour sortir complètement de votre quotidien, évasion garantie !

 

Cali