les princes charmants n'existent pas  

Résumé :


Cher voisin,
J'ai trouvé cette lettre qui semble vous appartenir. Je me permets de vous la retourner. Pas trace de votre corps écrasé dans la cour ! Vous avez été bien avisé de jeter seulement la lettre. Après tout, l'amour pourrait frapper à nouveau à votre porte. Rien de pire qu'un chagrin d'amour, ou peut-être si... ne jamais en avoir vécu aucun ?
Prompts rétablissements,
Votre voisine du 34, 1er étage,
Nora C..."

 



Editeur Nathan  
Parution 03 avril 2014.
Nombre de pages : 296

 

 

 

 

 

 

3 sur 5

Sympa pour se détendre, et se lit vite, mais sera probablement vite oublié aussi.

 

Je commence par remercier Les éditions Nathan pour ce petit ouvrage qui m'a fait sourire et qui me laisse l'impression globale d'une petite histoire très mignonne.

Lu en 2 sessions, je dois dire que c'est un petit roman sans prétention, accrocheur, qui se dévore très rapidement, et qui remplit bien son rôle de lecture détente 100% adolescente.

L'histoire est simple et pas prise de tête, et suffisamment prenante pour garder l'envie de poursuivre tout au long de la lecture, ce qui fait qu'on avale très vite ses petites 300 pages.

Malgré tout, et même en essayant de me mettre à la place d'un lectorat adolescent, il faut bien dire que ça reste très superficiel et survolé tout ça. Autant dans l'intrigue, que dans la personnalité des personnages. Ce qui me fait dire que ce fut "sympa mais sans plus". Cela ne restera pas un livre marquant dans ma vie de lectrice, et je l'oublierai sûrement rapidement, mais j'ai quand même passé un bon moment, et ai plutôt du plaisir à ma lecture.

J'ai trouvé le côté épistolaire dans un roman pour ado très mignon, les deux personnages principaux sont adorables dans leur correspondance, et la relation qui se crée entre eux est attendrissante. Ca me semble juste "peu" pour construire un roman, car en dehors de leurs échanges, il faut avouer que l'histoire n'a rien de très original ni de très recherché. Surtout qu'au fur et à mesure qu'on avance, que les deux ados apprennent à se connaitre et finissent par se poser la question de se rencontrer, pour de vrai, la correspondance écrite finit par passer au second plan. Ca reste mignon donc, mais ce sera tout.

 

Dans le détail :

- La couverture : J'ai reçu mon exemplaire en ENC, donc, je ne peux que juger la couverture sur ordi, mais elle me plaît bien, elle correspond bien à l'histoire, elle fait jeune, elle attire le regard, elle ne manque pas d'humour. Bref, parfaitement choisie et adaptée au roman.

- L'histoire : Comme je le disais, un peu légère pour être vraiment passionnante ou même marquante, mais ça détend. Ca se laisse lire très facilement, c'est plein d'humour, de tendresse, et on se sent même un peu nostalgique, car (pour peu que ce ne soit pas des souvenirs trop lointains lol) les filles se reconnaitront bien malgré tout dans les deux personnages féminins principaux, Nora et sa copine Julie, qui vivent un âge où tout est source d'inquiétudes, de problèmes, tout vire au drame, tout est HYPER IMPORTANT, même un pauvre petit bouton sur le menton... C'est ça les files de 15 ans ^^.
Je déplore donc un approfondissement franchement léger, mais en essayant de me mettre à la place d'un public ado, je pense que ça va plaire :)

- Les personnages : De par le côté léger et pas trop approfondi, on ne peut pas dire qu'on ait l'impression de bien les connaitre, ni de s'y identifier vraiment, mais ils semblent être de jeunes gens sympathiques, tous autant qu'ils sont, et finalement, aussi futiles que bien des adolescents dans la vraie vie. Nora et Rodrigue sont chou tous les deux, et on prend plaisir à suivre leur relation et à la voir évoluer, tout en se sentant un peu à distance.

- Le style : De ce côté, rien à redire. Ca reste jeunesse, mais ça glisse vraiment tout seul. D'autant que 70% du roman est composé de l'échange de lettres entre Nora, au style travaillé avec humour, et Rodrigue, plus direct et moderne. Sinon, en ce qui concerne la narration en elle-même, ce n'est évidemment pas du Shakespeare, mais ça passe très bien dans la mesure où c'est un livre pour ado.

- L'édition : Le format Nathan classique, un livre solide et bien fichu, une jolie couverture très "djeun's", des chapitres très courts, tout est fait pour dévorer ce roman très rapidement. La correction apportée est tout à fait honorable, d'autant qu'en ayant reçu les ENC (correction non terminée donc) rien ne m'a sauté à la figure en terme de coquilles/fautes :)

 

Je recommande ce livre à un lectorat préado, ado, et post ado, sans aucun souci. Pour ceux qui sont un peu plus âgé, à vous de voir, ça peut vous plaire si vous cherchez à vous détendre entre deux livres plus "exigeants", ça a marché correctement avec moi, malgré mes 34 ans.

 

Cali