9782266154130 RESUME: Dans le deuxième volet de cette trilogie, Frodon le Hobbit et ses Compagnons se sont engagés, au Grand Conseil d'Elrond, à détruire cet Anneau de Puissance dont Sauron cherche à s'emparer pour asservir tous les peuples de la terre habitée : Elfes et Nains, Hommes et Hobbits. Dès les premières étapes de leur audacieuse entreprise, les Compagnons de Frodon vont affronter les forces du Seigneur des Ténèbres et bientôt ils devront se disperser pour survivre. Parviendront-ils à échapper aux Cavaliers de Rohan ? Trouveront-ils asile auprès de Ceux des Arbres, grâce à l'entremise de Sylvebarbe ? Qu'adviendra-t-il de Gandalf le Gris métamorphosé, au-delà de la mort, en Cavalier Blanc ?

 

 

 MON AVIS:

j'achève à l'instant ma lecture du second tome de cette époustouflante saga. Exactement comme pour les films, j'ai un peu moins aimé le second opus, mais cela reste une lecture fantasy des plus réussies.

Ici moins de magie, moins de merveilleux, mais beaucoup d'aventure! la communauté se scinde, et on suit d'un côté Pipin, Merry, Legolas, Gimly et Aragorn qui tentent non plus de protéger le porteur de l'anneau qui a pris la poudre d'escampette, mais de protéger la terre du milieu. D'un autre côté nous poursuivons la quête de l'anneau, avec Frodon et son fidèle Samsagace guidés par Gollum, qui s'enfoncent de plus en plus profondément dans les ténèbres du Mordor.

Globalement, ce tome et le film n°2 se ressemblent plutôt pas mal. Néanmoins, comme après ma lecture du premier tome, je peux dire que j'ai préféré le film. Intéressante constatation car cela ne m'arrive jamais, je préfère TOUJOURS le livre... Mais pour cette saga, il semble que le réalisation ait été une pure merveille MEME comparée au livre. Il y a pourtant une scène qui échappe à cette règle, c'est celle de la grande Arachnée l'horrible. Jamais les images de Peter Jackson ne m'ont insuflé autant de terreur, autant de dégout, autant de frissons que les quelques (trop courtes) lignes de ce chapitre affreux! Cette araignée est vraiment terrible ^^.

 

En résumé, un second tome un poil en dessous du premier en ce qui me concerne, surtout au niveau du "merveilleux", et toujours ces descriptions longuettes et un peu lourdes, même si elles sont utiles pour bien s'imaginer l'univers dans lequel on évolue, et qui en font après tout un chef d'oeuvre de la littérature ( ah ça, dans les romans modernes, avec un peu de chance, on a une bonne histoire, mais aucun style, voire, même pas une bonne histoire) nous donnent une note finale de 4/5, quand j'avais noté le premier à 4,5...

Nous attendons la suite avec impatience :)

 

 

Cali

 

PS: je commence aujourd'hui ma nouveauté de septembre dans le cadre du challenge, "1 mois, 1 nouveauté" sur le Club de Lecture. Il s'agit d'une réédition chez "le livre de poche" de la Guerre des boutons de Louis Pergaud, sortie le 7 septembre 2011. Je suis impatience de connaitre ce classique :)