images2  Résumé:

Du lard ou du cochon, La (jeune) vie et la (modeste) oeuvre d'Alexandre Pompidou, jeune artiste plasticien fraichement émoulu des études et bien décidé à se faire un nom dans la sculpture, alors que ses parents le verraient bien reprendre la boucherie familiale. Il va tenter de concilier les deux, en devenant le premier artiste de la barbaque ! Son plan de carrière ? Se faire bien voir d'Adonias Solomon Aurochs-Lascaux, le galeriste le plus en vue de la ville, celui qui peut faire et défaire une carrière. Après, il n'est pas certain qu'insulter sa fille ou entretenir un rapport de séduction confuse avec sa femme soit la meilleure méthode... Une seule chose est sûre : ça va saigner !






Mon avis: Très drôle ^^ 5 très bon 4 sur 5


A priori là comme ça, à froid, je ne suis pas très friande de BD... Je n'en achète pas, et n'en lis par conséquent pas. En tout cas plus depuis Achille Talon et Léonard ( oui ça remonte!)

Du coup, quand j'ai vu que l'opération Masse Critique chez Babelio portait pour une fois sur la BD, je me suis dit pourquoi pas! L'occasion pour moi de renouer en douceur avec le genre, en découvrant peut-être une nouvelle série qui me plairait bien :)

Et bingo, direct du premier coup. Je ne vais pas aller jusqu'à vous faire croire que je vais surveiller les sorties en ne dormant que d'un oeil pour être sure de ne rater aucun tome, maiiiiiis... je dois bien l'admettre, j'ai passé un bon moment!

Rien que le résumé, déjà, l'histoire semble tellement bête que c'est déjà drôle!

Les dessins sont sympas, c'est frais, glauque et rigolo à la fois... On est loin de quelque chose de très spirituel c'est sûr, mais on a quand même une ébauche de critique de la vie d'artiste, la bourgeoisie et le prolétariat (représentés ici par la famille de Pompidou, les bouchers) en prennent aussi pour leur grade... Et le pauvre Alexandre, quelle catastrophe ce garçon!

Enfin bref, j'ai passé un bon moment, une lecture qui m'a suffisamment embarquée pour que j'aie eu envie de me l'enfiler d'une traite ( bon c'est sur, une BD, c'est pas le challenge du siècle) et que je le referme en me disant, ahhh c'était sympa comme petite BD!!

Donc le pari est réussi!


Merci Babelio!!


Cali