images 

Résumé
Lorsque la Ford paternelle quitte la route inexplicablement, Tim a dix-sept ans. Il perd dans l’accident ses parents et son frère Ben. Mais de cette effroyable nuit, le garçon ne garde qu’un souvenir, troublant: quand il a repris conscience, il était un grizzly…
Que s’est-il passé? Le choc a-t-il provoqué un accès de folie chez Tim? Ce n’est pas l’avis du Pr McIntyre. Selon lui, l’adolescent est effectivement devenu un ours, pendant plusieurs heures, tout comme des centaines d’êtres humains se transforment chaque année en animal. Sceptique, Tim rejoint pourtant une cinquantaine d’autres initiés à l’Institut de Lycanthropie. Il ne sait plus que penser: cette métamorphose a-t-elle vraiment eu lieu ? Est-il responsable, malgré lui, de la mort des siens ?
Aux yeux du Pr McIntyre, une seule chose est certaine: la métamorphose de Tim va se reproduire.
Bientôt.




Edité par Nathan, 6 avril 2011
372 pages




Mon avis: 4 bien 3 sur 5 Un fort bon moment 3,75/5


J'ai passé un  bon moment avec ce livre, qui trônait dans ma PAL depuis un certain temps, offert par Anne-Sophie (que je remercie beaucoup pour ce cadeau!!), mais que je n'avais jamais pris le temps de sortir, notamment parce que je n'en savais rien. J'étais si peu attirée par sa couverture, et son titre que je n'avais absolument pas cherché à en savoir plus, ni à connaître l'avis de mes compatriotes de la blogo... Bon, j'avais quand même ouïe dire qu'il plaisait bien, mais sans plus de détails.
 
Comme quoi, il ne faut pas toujours s'arrêter à une couverture qui n'est pas à son goût.
Si j'ai trouvé la première moitié un peu longuette, j'ai néanmoins tout de suite apprécié la plume de Vincent Villeminot. Simple et fluide, mais pas simpliste. Descriptive, mais pas lourde. Fraiche, mais pas futile. J'ai aimé tout de suite son style.
 
Dans l'histoire d'Instinct, il se trouve qu'on rencontre des métamorphes. Des Anthropes comme il est précisé. Sur le coup, en rencontrant les personnages principaux et secondaires, j'ai été assez réfractaire à l'idée. Des loups-garou, des grizzly-garou, des chats-garou... Et sans compter le ridicule de l'animal totem de Shariff, vraiment, vraiment ridicule... Je n'en dis pas plus pour ne pas vous spoiler, même si on apprend très vite ce qu'il en est.
Et puis finalement... Ca prend très vite. Et ça prend même très bien. Le côté ridicule des métamorphoses de Shariff prend très vite un aspect touchant. Le côté déjà-vu des garous s'efface pour laisser toute la place au talent de l'auteur de nous entrainer dans son récit.
On suit nos trois héros dans leur initiation, à leur arrivée à l'institut de lycanthropie, pour qu'ils puissent apprendre à se maitriser, à se comprendre, et il va leur arriver des mésaventures assez stressantes et en tout cas très prenantes. Les cinquante dernières pages sont un vrai tourbillon d'angoisse, on les tourne fébrilement en se demandant ce qui va arriver, comment tout cela va se terminer, après moults rebondissements, moults plans de rechange, moults moments de doute. C'est un vrai régal.

Ma note finale aurait pu - aurait peut-etre du - être plus élevée. J'ai juste été contrariée par ce début un peu lent, un peu trop neutre pour moi. Cela étant, je vais vite enchainer sur le tome 2, et je suis à peu près sure, si l'auteur a poursuivi sur sa bonne lancée, que je vais plonger nettement plus vite dans l'ambiance, ce qui devrait aboutir à une bien meilleure note. N'avez-vous pas hâte que je vous dise tout cela?
 
Je le commence dés ce soir, je ne voudrais pas vous faire attendre trop longtemps ^^
 
Cali