Chroniques du monde émergé T1 - Nihal de la terre du ventRésumé


Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, cheveux bleus, yeux violets tout la distingue des autres habitants du Monde émergé. Fille d'un célèbre armurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçons. Mais la nuit, des voix plaintives et des images de mort hantent l'esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit La Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L'heure du véritable combat a sonné. Nihal doit devenir une vraie guerrière et défendre la paix, à tout prix. Ses seuls alliés : Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir

 



Date de parution : 18/09/2008 
Editeur : Pocket Jeunesse 
Nb. de pages : 442 pages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 sur 5

4/5 : une épopée très sympa avec une héroïne tout sauf fade !

 

J'étais tombée sur ce livre sans le chercher, dans ma librairie d'occasion, il y a environ un an. Je savais qu'il avait ce qu'il faut pour me plaire, sans pouvoir toutefois en être certaine, surtout après les commentaires lus à droite et à gauche, à propos de l'insupportable héroïne notamment.

Je referme ce livre satisfaite de ma lecture, j’y ai passé un très agréable moment.

Nous avons lu ce roman en lecture commune avec Asuna (blog) de la page Facebook : Les tribulations d’une râleuse invétérée, mais on s’est super mal organisées, grosses dindasses que nous sommes, du coup, la lecture commune a un peu capoté. Pas le même rythme de lecture, peu de temps pour échanger, et n’étant pas au même niveau à chaque échange, peur de se donner trop d’infos donc échange limité. Mais bref, on essaiera de s’organiser mieux que ça la prochaine fois, hein Asuna ? :D . Je vous indiquerai le lien vers sa chronique quand elle sera en ligne :)

Edit : Voici sa chronique.

Chroniques du monde émergé est un roman de fantasy jeunesse bien ciblé. Il ne faut donc pas s’attendre à de la high fantasy très fouillée, ça reste plutôt léger. Néanmoins j’ai trouvé cette histoire très prenante et bien menée. L'action et l'aventure vécue par l'héroïne prennent le pas sur les incroyables paysages qu'on pourrait s'attendre à trouver dans un roman fantasy, et viennent équilibrer ce manque.

L’aventure de Nihal, dernière demi-Elfe du monde émergé, est pleine de vie, pleine de rage, pleine de rebondissements ;

Nihal est une jeune femme au caractère bien trempé. Ca peut déplaire (et ça a pas mal déplu à bien des lecteurs d'ailleurs, notamment à ma comparse Asuna), car elle est extrêmement capricieuse, et un peu enfant gâtée, voire butée. Personnellement, j’ai tellement apprécié d’avoir un vrai personnage principal, avec un vrai caractère, plutôt qu’une jeune héroïne banale et fade, que je l’ai immédiatement adoptée. Elle est pleine de défauts, très certainement souvent agaçante, mais j’ai vraiment trouvé que c’était ce qui faisait son charme. Elle ne m'a pas du tout rebutée, au contraire. Ses imperfections ne me l'ont rendue que plus crédible, au final.

D'ailleurs, c'est son côté tête de mule qui n'en fait qu'à sa tête qui crée les 3/4 de l'histoire, si on y réfléchit bien. Si elle avait été docile et obéissante, il ne lui serait probablement rien arrivé, et le livre aurait fait 3 pages ! Lol

L'ensemble des personnages d'ailleurs, est plutôt attachant. Ce roman est clairement plus ciblé sur l'empathie envers les personnages que sur la beauté du décor, même si 2 - 3 descriptions se promènent de-ci de-là. Ils sont bien pensés et bien construits, arrivent au bon moment, repartent quand c'est nécessaire pour laisser plus de place à Nihal. Non, vraiment, j'ai aimé les personnages dans cette histoire.

Après, pour ce qui est de l'histoire elle-même et de son cheminement, on ne peut pas dire que ce soit suuuuper original, ça reste assez classique avec une quête (de soi surtout), une guerre qui n'en finit pas, des chevaliers, des dragons, des créatures mauvaises et détestables pour faire les méchants... Je pense vraiment que c'est le piquant de Nihal qui ait la différence. Je dirais même que ma lecture s'est vraiment centrée sur elle.

Une enfance pas facile, un lourd secret, une difficulté à s'attacher, l'amour à sens unique, l'amitié parfois traitée par dessus la jambe et regrettée ensuite. Le sale caractère incontrôlable qui font dire des choses qu'elle aurait voulu taire. Il est pas mal question de sentiments autour des scènes d'action.

Je le disais, c'est un livre jeunesse, il ne faut pas s'attendre à du Tolkien niveau fantasy, mais vraiment j'ai trouvé le niveau parfaitement acceptable comparée à d'autres fantasy-jeunesse que j'ai pu lire.

Disons qu'il ne faut pas chercher la petite bête, vouloir à tout prix pointer les défauts avec nos yeux d'adultes, mais ne pas réfléchir, se laisser porter par l'aventure, rêver.

Un lecteur très pointilleux et bien calé en fantasy trouvera sûrement mille défauts à ce roman. J'ai tâché d'ouvrir un peu mon esprit d'enfant et de ne pas chercher à trouver le négatif, et ça a plutôt bien marché, je me suis finalement très facilement laissée embarquer.

Y arriverez-vous aussi ?

Cali