danse avec les loupsRésumé


Fort Sedgewick. Un avant-poste au fin fond de l'Ouest sauvage. Trois ou quatre baraques délabrées, une poignée d'hommes épuisés. C'est là qu'est affecté le lieutenant Dunbar. Il rêvait de grands espaces, de batailles glorieuses. A son arrivée, une surprise l'attend : le fort est abandonné, il se retrouve seul. Seul... jusqu'au jour où il découvre une femme blessée qu'il ramène chez les Comanches. Au fil des jours, il gagne leur amitié, apprend leur langue... et tombe amoureux de cette étrange squaw aux yeux couleur de feu, cette Blanche que les Indiens ont enlevée quand elle était enfant. Comme elle, il deviendra un Comanche. Désormais, le lieutenant Dunbar n'existe plus. Il est celui qui " danse avec les loups ". Mais la guerre n'est pas finie. Pour l'armée des Etats-Unis d'Amérique, John Dunbar est un déserteur.

 



Date de parution : 1991 
Editeur : France Loisirs
Présentation : Broché 
Nb. de pages : 347 pages

 

 

 

 

 

 

2 sur 5

Toute la contradiction d'une belle histoire et d'un ennui mortel...

 

Pour tout vous dire, en achetant ce livre (en mai 2012 ! Hum !), je pressentais  que je ne m'offrais pas un futur coup de coeur. Je vaquais dans ma librairie d'occasion favorite, en quête de trésors, et je suis tombée dessus. Et comme ça m'arrive parfois, je tombe sur un livre qui ne me fait pas spécialement envie (pour vous dire comme l'histoire m'attire, je n'ai même jamais eu envie de voir le film) mais dont j'ai l'impression qu'il fait partie des "livres qu'il faut avoir lus", et je l'adopte. Au cas où, un jour, j'aurais envie de lire un "livre qu'il faut avoir lu" et de m'élever un peu dans les sphères littéraires ! En général, il faut un évènement particulier ensuite pour le déterrer de ma bibliothèque et me le faire lire. Parce qu'il faut bien le dire, même s'il faut les avoir lus, ils ne me font pas envie !J'en ai quelques uns comme ça, des livres "qu'il faut avoir lus" et que j'ai du mal à me décider à lire :p (genre, Les Hauts de Hurlevent, comme ça, au hasard, lol)

Mais c'était sans compter sur ma fille, que j'avais missionnée il y a quelques semaines pour me sortir quelques titres, toute fière qu'elle était de décider à ma place ce que j'allais lire dans les semaines à venir. Et cette nunuche m'a sorti majoritairement des titres que je n'aurais jamais choisis, lol, et pas le moindre petit livre de zombies, bien sûr ! Un mal pour un bien cela dit, il va bien falloir les déloger de leurs étagères où ils semblent si bien ancrés, mdr.

Bref. Me voilà devant Danse avec les loups, que je me décide donc à ouvrir il y a quelques jours. Il le fallait bien puisqu'il était dans ma "PAL Urgente"... J'y vais un peu à reculons, pas motivée, en me disant que ça a l'air ennuyeux comme la pluie et que j'ai peur de m'y mettre... Eh bien... J'avais vu juste. Ce livre est exactement ce qu'il semble être à l'extérieur, pour un profane non avisé. C'est une jolie histoire, mais qu'est-ce que c'est chiant...

Sincèrement, j'ai tout lu en faisant des "pfff", et en cherchant mille excuses pour ne pas l'ouvrir (pas bon, ça !). Bon au final, je vous rassure, ça se lit. C'est bien joliment écrit, c'est assez poétique, c'est vraiment une belle histoire, et ça reste l'histoire des Indiens d'Amérique, chassés et combattus par les vilains soldats blancs aux bouches poilues, et l'Histoire, c'est plutôt bien de la garder en mémoire et de connaître les grandes lignes de ce que nos connards d'ancêtres ont pu faire, toutes origines confondues...

Donc oui, c'était intéressant.

Oui Michael Blake a une belle plume.

Quoique... La traduction, en tout cas dans l'édition que j'ai de France Loisirs (oui, merci, je le sais que j'ai pas la bonne image de la bonne édition pour mon illustration d'article, mais je l'ai pas trouvée, la France Loisirs !!) est quand même bien bourrée de fautes et de coquilles. Certaines sont même assez énormes. Genre, il y a un personnage féminin qui a un nom indien, Celle qui se dresse avec un poing fermé, eh bien, pendant tout le début, ils ont écrit "point" au lieu de "poing", ce qui ne veut juste plus rien dire. Mais bon. En tout cas, beaucoup plus de coquilles qu'un livre édité autant de fois dans d'aussi grandes maisons ne devrait en avoir. Mais on ne va pas imputer ça à l'auteur qui n'avait certainement pas mis tout ça dans sa VO...

Alors oui c'était intéressant et bien écrit, mais bon sang de bois, qu'est-ce que c'était plat ! Honnêtement, sur 347 pages, on en passe 300 à se demander si ça va bouger, oui, ou merde. Et disons que vu qu'il y a bataille, et sauvage de peau sur les 47 finales, on les lit plus vite et avec plus d'entrain.

La majorité de l'histoire présente les comanches, un peuple plutôt sympa je dois dire, et comment deux "blancs" vont réussir à adopter cette tribu, et à s'en faire adopter, au point d'oublier qui ils sont et d'où ils viennent, et se sentir Comanches jusqu'au bout des orteils. L'amour intervient aussi, sans prendre toute la place. On suit la tribu, les débuts fastidieux du personnage principal pour s'en approcher et s'en faire accepter, puis leur histoire interne. Et enfin, leur combat pour rester en vie et conserver leur terre, face aux "blancs" qui se servent sans demander et sans se soucier de ceux qui étaient là avant eux. Alors voilà, c'était pas mal à lire, pas inintéressant du tout, mais plat et chiant quoi.. Surtout quand on a l'habitude de lire de la science-fiction, de la fantasy et du young adult. On a tout de même l'impression qu'il ne se passe pas grand chose.

Comme quoi, les livres qu'il "faut avoir lus", des fois, ben on devrait bien se passer de les lire et se fier à son instinct naturel. Il est pas con l'instinct naturel, il le sait bien que ça va pas te plaire, à toi ! Ce livre est exactement ce que je m'attendais qu'il soit, quoi. Je suis contente (et un peu fière, je l'avoue) de savoir enfin de quoi ce titre parle et ce qui se cache derrière ce nom Indien Danse avec les loups. Mais bon, je n'en ressors pas tellement plus grande, j'ai surtout l'impression d'avoir perdu une semaine ! S'ennuyer dans une lecture, c'est vraiment pas cool !

J'espère que mes autres "livres qu'il faut avoir lus" me réserveront de meilleures surprises, mais c'est marrant, je n'y crois pas trop...

Cali