10806485_736250319743585_9181269836491407423_nRésumé 


Il a suffit d'une minute pour que Sara Jane Rispoli regrette de ne pas avoir pu dire au revoir à ceux qu'elle aime. Une minute pour que Sara Jane réalise que sa famille lui ment depuis toujours. Une minute pour que la vie de Sara Jane se résume à trois mots : fuir, lutter, se cacher. Mais fuir ne suffit pas toujours.

 



DATE DE PARUTION : 30/01/13 
EDITEUR : Milan (Editions) 
COLLECTION : Macadam 
PRÉSENTATION : Broché 
NB. DE PAGES : 343 pages

 

 

 

 

 

 

 

110004908

Sympa, mais pas du tout du genre que j'attendais.

 

Avec le résumé de ce livre, déniché dans ma petite librairie d'occase d'amour, je m'étais fait une idée plus ou moins précise de ce que je pensais trouver à l'intérieur.

Grave erreur que de penser que quelques lignes à la fin de roman peuvent vous donner une idée précise de ce qu'il contient...

J'avoue, je pensais lire quelque chose de plus ou moins fantastique, où Sara Jane allait se découvrir des pouvoirs surnaturels. Totalement raté.

En effet, l'histoire de ce livre n'est absolument pas du genre "fantastique", loin de là.

Du coup, il m'a fallu un petit moment pour faire passer la petite déception de cette constatation une fois que je l'ai découvert. Mais ensuite, je dois avouer que ce fut une lecture plutôt sympathique.

Dans le genre terre à terre, mais sympa quand même.

Sara Jane est plutôt attachante, ses petits camarades aussi, et les méchants ont un rôle bien construit, qui les rend plutôt crédibles.

Pourtant, à priori, l'histoire de la mafia (qu'elle soit Italienne, Russe ou Chinoise, d'ailleurs) n'avait pas grand chose pour m'emballer.

En effet, les thriller ne sont pas trop ma tasse de thé. Mais cette aventure, vécue par une petite tornade d'à peine 16 ans, a pris une dimension particulière qui a su me convaincre.

Sara Jane est pleine de courage, de détermination, malgré toute son inexpérience et son ignorance de cette mafia qui l'entoure et règne sur tout et partout. Ses parents avaient fait le choix de tout lui cacher, et la découverte est donc de taille pour cette jeune fille, dont les plus gros problèmes jusque là se situait autour du lycée. 

Pleine de rebondissements et d'action, l'histoire ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer, et on a vraiment envie de savoir comment la jeune héroïne va s'en sortir, sauver ou pas ses parents, s'ils ne sont pas déjà morts, et se débarrasser des horribles bonhommes lancés à ses trousses pour récupérer ce qu'elle a de plus précieux, désormais. 

L'écriture de T.M. Goeglein est parfaite pour ce récit. Simple, fluide, distrayante, elle permet de se laisser emporter par la course poursuite et les petites poussées d'adrénaline que procure un récit d'action correctement écrit.

Pour résumer, c'est un roman que je peux vous recommander, tout en vous disant de ne pas vous attendre à quoi que ce soit de surnaturel, il vous emmènera tambour battant dans les ruelles et les portes dissimulées, où vous vous cacherez pour échapper au danger.

Je ne sais pas si je me procurerai la suite, maintenant que je sais vraiment de quoi il s'agit, et même si je l'ai apprécié. Disons que si je le trouve d'occasion dans ma petite boutique, je me laisserai sûrement tenter, mais ce premier tome s'est suffi à lui-même en ce qui me concerne. Je n'ai pas le fin mot de l'histoire, j'ai même assez peu de réponses, mais sachant que ce n'est pas mon "style de livre de prédilection", je n'ai pas spécialement envie de me jeter sur la suite. Pourtant, j'ai bien aimé. C'est curieux les sentiments parfois...

 

Cali