12799206_943193249049290_6923470566686564169_nRésumé


Deux semaines. C'est le temps qu'il a fallu pour que la vie d'Avery bascule du tout au tout. En l'espace de deux semaines, elle a découvert qu'elle était l'héritière d'une puissante société secrète connue sous le nom du Cercle et que sa mère était l'otage des ennemis du Cercle. Elle est aussi tombée amoureuse d'un garçon qu'elle n'a pas le droit d'aimer au moment même où elle apprenait qu'un autre garçon lui était destiné, à son coeur défendant.
A présent, Avery traverse les océans à bord d'un jet privé, à la chasse aux indices qui lui permettront de lever le voile sur la vraie nature du Cercle, condition sine qua non pour que sa mère et elle reprennent leur liberté avant qu'il ne soit trop tard. Les deux garçons sont à ses côtés : Jack, fiable, loyal et bien décidé à l'aider, quitte à négliger sa propre mission ; et Stellan qui, jour après jour, se rapproche d'elle, lui faisant remettre en question toutes ses certitudes.
Mais à l'issue d'une course contre la montre qui mène Avery des îles grecques au tapis rouge de Cannes, une découverte vient tout chambouler, menaçant les fondations mêmes du monde. Voilà Avery forcée d'affronter la vérité en face : les membres du Cercle sont à mille lieues d'être ce qu'ils prétendent.

 

Date de parution : 17/03/2016
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
Nb de pages : 401

 

 

 

 

104695323_o

Tout aussi prenant que le premier, j'ai beaucoup aimé !

Je termine à l'instant ce second tome, que j'ai adoré découvrir. J'avoue qu'après avoir été agréablement surprise par le premier tome, j'avais un peu peur d'être déçue par la suite. Il se trouve qu'absolument pas.

Je l'ai trouvé aussi prenant et passionnant que le premier. J'ai beaucoup aimé suivre l'aventure d'Avery, que j'ai trouvée vraiment haletante, vraiment intéressante, un peu stressante aussi. Une vraie course poursuite, mêlée d'un genre de chasse au trésor, saupoudrée d'un danger imminent latent, de trahisons et d'associations inattendues.

Alors bon, oui, ça reste un young adult, avec son quasi inévitable triangle amoureux, un beau brun, un beau blond, le gentil beau gosse qu'on pense insoupçonnable et le bad boy qu'on pense ne jamais pouvoir aimer. Classique, voire limite caricatural, mais franchement, c'est une des sagas young adult dans laquelle je trouve que ça passe le mieux. D'ailleurs, j'ai un peu de mal à le classifier dans une catégorie "young adult de base". En effet, les personnages sont certes jeunes, mais se montrent plutôt matures, pas d'école, pas de premiers flirts ni rien. Le sujet général étant beaucoup plus sombre, on n'a pas le temps de se préoccuper de tout ça.

Crime, meurtres, indices, poursuite infernal. On pense avoir échappé à l'ennemi connu, quand l'insoupçonné débarque et devient une menace. C'est kiffant parce qu'on ne voit pas le temps passer dans cette lecture. Ca bouge tout le temps, on ne s'arrête pas une seconde. Du coup, on n'a pas trop le temps de réfléchir aux quelques faiblesses de la trame ou du style, pas bien nombreuses, je vous rassure. On se sent tellement bien emporté dans ce tourbillon de rebondissements qu'on ne profite que de cette sensation d'urgence, de devoir avancer, de vouloir sauver sa peau, que le reste importe bien peu.

La fin de ce tome est super ! Ca part total en sucette mais on adore ça ! Le mandat commence à prendre son sens, les indices livrent leurs secrets, les solutions commencent à poindre, et le coup de traitre final est magnifique, avec notamment une conséquence dramatique qui marque l'esprit. Un pif à droite, un paf à gauche, et un grand POUF au milieu, prends ça dans les dents, et tourne la dernière page la bouche ouverte, avec une seule envie : la suite, la suite !!!

Autrement, j'ai remarqué quelques coquilles, ce que je trouve toujours un peu dommage, surtout dans des maisons d'édition sérieuses avec de bons moyens comme Robert Laffont, mais rien de bien grave. Il y en a une notamment, que je ne peux pas m'empêcher de vous partager parce que je l'ai trouvée super mignonne :

12523841_952561098112505_904857432795847667_n

Le "maillot de main", avouez qu'elle est choute, comme coquille ! :D

Bref, ce livre est un délicieux mélange. Si on y porte un regard extérieur, je dois dire qu'il ne m'aurait jamais attirée. Une couverture un peu princesse futile, à la La Sélection, comme le premier tome, qui m'aurait plutôt fait faire demi-tour, même. Et un résumé qui te fait te demander comment cette histoire va pouvoir paraître crédible.

Mais il faut parfois savoir faire confiance aux éditeurs que tu apprécies, la preuve. Je ne me serais jamais dirigée vers cette saga par moi-même, pour les raisons précédemment évoquées (oui, je suis très futile dans mes choix de livres, je l'avoue. Même s'il ne faut pas tout baser sur la couverture, ça joue quand même beaucoup...) et même si parfois, faire confiance peut faire flop (je pense toujours à La Sélection, dans la même collection, que je n'ai vraiment pas apprécié plus que ça, et même moins que ça encore dès le 2ème tome.) Se laisser guider peut avoir du bon, et on peut tomber sur d'excellentes surprises :)

La conspiration fera pour moi partie des petits chouchous dans la Collection R. Même si je ne suis pas encore au bord du coup de coeur, rester aussi enthousiaste après le second tome est très, TRES bon signe. Et je vous la conseille ardemment :)

J'attends donc la suite avec impatience, car elle reste pour moi l'une des meilleures sagas de la collection, derrière La cinquième vague qui caracole toujours en tête dans mon ptit coeur de lectrice.

Cali