le feu secretRésumé


Taylor Montclair est une fille tout ce qu’il y a de plus normal, habitant Woodbury, petite bourgade anglaise endormie. Sacha Winters, jeune homme ténébreux, vit, lui, à Paris, la Ville Lumière. Alors que Taylor ne rêve que d’intégrer la prestigieuse université d’Oxford, Sacha ne s’intéresse nullement aux études. Et pour cause : il sait qu’il va mourir le jour de ses dix-huit ans, dans exactement huit semaines. 
Et la mort de Sacha verra une antique prophétie se réaliser, entraînant un chaos aux conséquences tragiques pour l’humanité. Taylor est la seule personne qui puisse le sauver. Mais aucun des deux ne le sait. Sans doute parce qu’ils ne se sont jamais rencontrés, séparés qu’ils sont par des centaines de kilomètres et la Manche… Des puissances maléfiques sont prêtes à tout pour que leurs routes ne se croisent jamais. 
Ils ont huit semaines pour se trouver et résoudre une énigme ancestrale aux enjeux titanesques.



Date de parution : 12/11/2015 
Editeur : Robert Laffont 
Collection : R 
Format : Grand Format 
Nb. de pages : 486 pages

 

 

 

 

 

 

2 sur 5

On ne peut pas dire que j'aie craqué pour cette histoire.

 

Déçue je suis !

Pas plus tard que dans ma dernière chronique, pour un autre Collection R d'ailleurs : le tome 2 des Coeurs brisés, je vous expliquais qu'on pouvait me faire avaler n'importe quelle couleuvre, l'histoire la plus improbable possible, du moment que l'auteur y croyait lui-même aussi profondément que son (ses) personnage(s).

Malheureusement, ce n'est pas le cas pour Le Feu Secret. On ne va pas dire que ce livre est nul, non, bien sûr que non. L'histoire en elle-même est même plutôt sympathique, à vrai dire. Par contre, ça manque cruellement de conviction, d'après moi. J'ai lu toute cette histoire de manière extrêmement détachée. Rien ne m'a vraiment semblé crédible, ni les réactions des personnages, ni leur façon de s'exprimer, ni leurs sentiments. Et évidemment, encore moins l'incroyable histoire fantastique qui se cache dans ces pages, du coup. Je n'ai absolument pas ressenti l'urgence de cette "course contre le temps", ni la pression de cette "guerre contre le destin", que nous vante la première de couverture.

Couverture qui, d'ailleurs, ne m'a pas non plus emballée plus que ça. Ce qui est plutôt rare chez Collection R.

Le style, combiné, des deux auteures m'a paru assez fragile. Trop simple, pas assez affirmé et pas assez convaincant. J'ignore totalement comment elles ont travaillé, si elles ont tout écrit ensemble, ou se sont partagé les paragraphes ou les chapitres. Je dois admettre qu'on ne sent pas d'irrégularité, on ne peut pas deviner quelle auteure est aux commandes à tel ou tel moment.
Néanmoins, c'est un style qui n'a pas su me happer ni m'immerger dans ma lecture.
La preuve, il m'a fallu 9 jours pour le terminer. Je n'étais pas dans l'urgence de poursuivre, de savoir absolument ce qui allait se passer ensuite. Ce n'était pas désagréable à lire, mais voilà, vraiment sans plus en ce qui me concerne.

Pourtant, ce livre a à-priori tout ce qu'il faut où il faut. De la romance, du fantastique à haute dose, de l'action. Non, ma non-passion pour ce livre est surtout dûe au fait que je n'ai pratiquement rien ressenti. Vraiment pas assez d'émotion à mon goût. Je suis restée très à distance des personnages principaux, la douce Taylor à la destinée grandiose, et Sacha dont l'avenir s'annonce tragique dès le début. Ce petit duo avait pourtant de quoi fonctionner, mais pas avec moi. Leur caractère ne m'aura pas convenu, on va dire.

En revanche, un des personnages secondaires m'a bien plu. Louisa, l'apprentie alchimiste aux pouvoirs étonnants et aux cheveux électriques. Un caractère bien trempé et une personnalité très affirmée, et sous des dehors un peu rebelles, un grand coeur et beaucoup de générosité. Bref, un petit personnage bien complet, et que j'ai aimé.

Pour le reste, ce n'était ni bon, ni mauvais, on est restés dans le "moyen". Découvrir les mystères qui entourent les fils aînés dans la famille de Sacha, cette prophétie qui semble avoir déjà scellé son destin, est sympathique. On nous en révèle des détails petit à petit et c'est plutôt intéressant à suivre, surtout quand on comprend quel est le lien entre Sacha et Taylor, et ce qui fait qu'il fallait absolument les réunir pour avoir une chance de sauver Sacha. Pourtant les premiers moments nous font beaucoup lever les yeux au ciel, on a l'impression que les ficelles tirées par les auteures sont énormes, que les coïncidences sont impossibles, et que les facilités sont légions. Même si tout s'explique par la suite, je dois avouer que je suis un peu restée sur cette impression.

Cette histoire au final, me fait un peu l'impression d'un épisode de Buffy contre les vampires, regardé aujourd'hui, avec le recul de près de 20 ans d'effets spéciaux. Ca se laisse regarder en faisant le repassage, mais il faut quand même admettre qu'on n'y croit plus trop. Tout sonne un peu "faux".

Bref, non, pas convaincue par cette nouvelle saga, dont je pense que je ne lirai pas la suite (enfin, ça m'étonnerait en tout cas) dans laquelle je n'ai pas réussi à me plonger, malgré de bonnes idées et un ensemble pas désagréable, ça aura vraiment manqué de profondeur et de crédibilité pour me plaire.

Cali