les clans seekers 

Résumé
 
Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s'est entraînée toute sa vie : une Seeker. Un honneur qui se mérite tout autant qu'il s'hérite. Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour protéger le pauvre et l'opprimé. Ensemble, ils iront porter la flamme au coeur des ténèbres. Et elle sera avec celui qu'elle aime, qui n'est autre que son meilleur ami. 
Mais la nuit où elle prête serment, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu'elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu'elle croyait. Et il est trop tard pour faire marche arrière...


Editeur : Robert Laffont 
Collection : R
Présentation : Broché
Date de parution 21/09/2015
Nb de pages : 476
 

2 sur 5

Entre Arwen et moi, ça n'a pas franchement collé !

 

La Collection R, qu'on n'a plus besoin de présenter, offre vraiment des lectures variées pour tous les goûts. Du coup, forcément, toutes leurs parutions ne peuvent pas être au mien, de goût...

De manière générale, j'aime beaucoup ce qu'ils publient et les (bonnes) surprises que ces lectures nous offrent, mes notes sont souvent de 3/5 ou 4/5. Parfois même, on va jusqu'au coup de coeur (La 5e vague, Phobos, les titres les moins girly/romance, et plus portés sur l'action en fait). Plus exceptionnellement, la sauce ne prend pas du tout (Parallon 2 par exemple).

Bon eh bien, clairement Les clans Seekers va appartenir à cette dernière catégorie. Bizarre autant qu'étrange, parce qu'à priori, il avait tout pour me plaire. Pas de romance, ou à peine évoquée, de l'action, du combat pour l'honneur, de l'écosse, une jolie couverture... Je suis la première surprise par ma déception, croyez-moi !

Simplement, à aucun moment, dans ces 476 pages, je ne me suis sentie embarquée par l'univers des Seekers. Ma lecture a été très hachée, sans aucune précipitation pour connaître la suite, indice évident de ma non implication dans cette lecture, et je n'ai ressenti aucune émotion, ni attachement pour les personnages, ni inquiétude pour leur sort.

Partant de là, le succès de ma lecture allait être plus que compromis, forcément.

J'avais vu avant même de le commencer que les premiers avis semblaient déjà mitigés, ce qui est plutôt rare pour les chroniqueurs de la Collection R, qui en général sont plutôt très enthousiastes à chaque parution. C'est donc un peu inquiète mais néanmoins impatiente de me faire mon propre avis, que j'ai lu ce roman. Et malheureusement, je me suis assez vite sentie déçue et frustrée.

Le pire dans tout ça, c'est que je ne sais même pas mettre le doigt sur ce qui m'a tant gênée. A vrai dire, dans l'idée, l'histoire ne paraît pas mal, l'idée est là et elle est plutôt bonne. L'écriture non plus ne semble pas m'avoir rebutée. Elle est fluide, simple mais pas trop. Peut-être est-ce dû aux changements de points de vue ? En effet, on enchaîne les points de vue de 4 personnages (Quin, John, Shinobu et Maud.) ce qui fait déjà du monde, en tout cas plus que dans la majorité des livres qui utilisent cette technique de l'alternance, et, les chapitres étant très courts, on les enchaîne très vite. Ce qui fait que peut-être, on n'arrive pas à s'attacher, on n'en a pas le temps.

Ou alors je n'ai juste pas eu le feeling avec l'auteure, tout simplement.

Tout ce que je sais, c'est que je n'ai rien ressenti. Je me suis même un peu ennuyée par moment. J'ai marché sur le quai à côté du train, quoi, sans jamais réussir à monter dedans.

Au début de l'histoire, on est dans un mélange assez bizarre entre Rebelle (Disney/Pixar) et highlander. Oui, ça paraît peu probable, et pourtant !

Quin, Shinobu et John sont trois jeunes adultes (l'adolescence tout juste passée quoi) qui se sont entraînés toute leur vie pour prêter le serment des Seekers, et poursuivre la tradition de leurs lignées. Ils veulent faire le bien, sauver des vies, aider les gens, comme le leur ont appris leurs parents. La mission des Seekers telle qu'on leur a décrite. Mais le jour où ils sont enfin prêts, et achèvent leur serment puis se mettent en route pour leur première mission, la vérité va les pulvériser comme un buldozer. Les mensonges, la trahison, l'horreur. Et il va leur falloir aller jusqu'au bout désormais.

J'avoue que durant cette lecture, j'ai souvent eu l'impression d'avoir manqué un paragraphe ou deux. Que l'ensemble manquait de cohésion, de ciment. Que la continuité des différentes histoires n'était pas assurée. Peut-être encore la faute des chapitres trop courts ? C'est possible, même si j'ai déjà lu plein de livres à chapitres courts qui ne m'ont pas laissé cette impression.

Bref, même si l'histoire avait du potentiel, j'ai trouvé que c'étais assez mal exploité au final. On n'approfondit rien, en fait. Ni la mission supposée des Seekers (du coup, difficile d'adhérer aux croyances, aux traditions et à la culture de nos personnages), ni à ce qu'ils ont réellement affronté une fois leur serment prêté. Et le livre passe un peu trop vite de l'Ecosse traditionnelle à l'ambiance Londonnienne, le navire flottant, ou à Hong-Kong. On se sent un peu perdu dans un univers emprunté à la réalité, mais sans assise solide. A force de passer d'un paysage à l'autre, un peu comme le fait d'enchaîner les points de vue de perso, on ne se pose jamais assez longtemps pour apprécier ce qu'on découvre.

Et au final, on obtient une lecture qui ne nous passionne pas, à laquelle on a même l'impression de ne pas tout comprendre, et qui ne restera pas longtemps en mémoire.
Quel dommage !

J'ai hâte de pouvoir lire un autre titre de la collection (il m'en reste quelques uns "anciens" dans la bibliothèque il me semble !) pour ne pas rester sur cette désagréable impression. Ben oui, j'aime bien cette collection et ce n'est jamais agréable de se sentir déçu. Je suis sûre que le prochain me fera vite oublier cela :)

Cali