L'infini + unRésumé 

Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie. Finn Clyde, lui, n'est rien, n'a rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. Il ne demande qu'à avoir sa chance. Un acte de compassion et quelques coïncidences plus loin, et voilà ce garçon et cette fille que tout oppose engagés dans un périple qui pourrait aussi bien les transformer que les anéantir. 
Une romance addictive où il est question d'étoiles filantes et de cages plus ou moins dorées, de destinées forgées envers et contre tout.

 



Editeur : Robert Laffont 
Collection : R 
Présentation : Broché
Date de parution : 21/09/2015 
Nb de pages : 432 pages

 

 

 

 

 

 

 

4 sur 5

La surprise fut bonne !

 

J'ai été plutôt agréablement surprise par ce roman. En effet, compte tenu de la catégorie (YA/NA), avec laquelle j'ai encore du mal à me trouver des affinités, et du thème, à savoir la romance, ce livre ne partait pas du tout gagnant avec moi.

Si la couverture m'avait tout de suite séduite, et comme d'habitude avec la Collection R, encore davantage en vrai qu'en image sur mon écran, j'étais un peu perplexe sur une romance (un genre qui n'obtient que très très difficilement mes faveurs) entre jeunes adultes (une catégorie dont je regrette souvent le style un peu superificiel et l'écriture trop simpliste, généralement sauvée à mes yeux par une histoire forte. Mais là, une romance...)

En pleine panne de lecture depuis plusieurs jours, j'attaque donc celle-ci sans franchement y croire.

Et pourtant, c'est exactement le type de lecture qu'il me fallait à ce moment-là. Je dois avouer qu'Amy Harmon n'a pas une écriture si simple que cela (en comparant ce qui est comparable), que l'histoire n'était pas superficielle, et que la romance s'est avérée prenante.

J'avais un gros doute sur le parallèle avec les célèbres Bonnie & Clyde des années 30, que je craignais de voir devenir carrément risible, mais en fait non. L'allusion n'est pas lourdingue et réussit même à nous intéresser à ces deux fuyards follement amoureux au destin tragique.

L'infini + un est une histoire d'amour bouleversée et bouleversante, et un road trip plein de rebondissements.Bonnie Rae et Finn (Infini) Clyde, Bonnie et Clyde donc, se rencontrent dans une situation délicate, pleine de tension et d'adrénaline, où Bonnie a grand besoin d'aide. Ils ne le savent pas encore mais ils ne se quitteront plus. Bonnie et Finn se sauvent mutuellement de toutes les manières dont on peut sauver quelqu'un, tout au long de leur voyage. Ils trouvent en l'autre exactement ce dont ils avaient besoin, la personne qui leur ressemble et qui leur est en même temps la plus complémentaire. Ils deviennent inséparables en quelques jours à peine. Clyde, ex taulard surdoué en mathématiques, se sent prisonnier de sa vie qui ne lui convient pas et dont il ne sait pas quoi faire. Bonnie Rae, célèbre chanteuse de pop-country, riche à millions, adulée par jeunes filles, envoûtant les hommes, est prisonnière d'une cage dorée. La gloire, le succès et la richesse ne font pas le bonheur et Amy Harmon n'a aucun mal à passer le message. Elle trouve les mots justes qui nous rendent la situation crédible.

Alors oui, effectivement, comme souvent dans ce type de littérature, ça va très vite au niveau du sentiment et du "je t'aime", mais finalement moins que ce qu'on pourrait craindre, dans celui-là. Ce n'est pas un coup de foudre, disons plutôt une attirance inexpliquée, qui va muer progressivement (un progressif très rapide mais bon, plus crédible que le big love au premier regard) en sentiments très forts.

Bonnie et Infini vont avoir pas mal d'embûches et d'ennuis à éviter sur leur traversée des Etats-Unis et leur aventure est très prenante. On la suit avec plaisir, envie de découvrir la suite, d'avancer et de voir comment tout cela va se terminer. (D'ailleurs, la fin m'a beaucoup plu !)

L'écriture d'Amy Harmon est fluide et légère, facile à suivre, entraînante. L'histoire est simple sans être superficielle, et le tout donne une lecture très sympa ! Alors évidemment, il faut le lire pour ce qu'il est, ce n'est pas de la haute littérature, ce n'est pas un livre qui vous fera réfléchir comme du Kafka, mais c'est justement pile poil ce qu'il me fallait pour me sortir de ma panne de lecture. Simplicité, addictivité (ça se dit, ça ?) et des personnages attachants. Je n'en attendais rien de plus, et ce livre a parfaitement rempli son rôle, tout en créant la bonne surprise, puisque mes à-prioris personnels m'avaient plutôt fait croire que je n'aimerais pas beaucoup ce type de lecture.

Que du bonheur donc ! Je vous le conseille !

Cali