soirée sushiRésumé


Sushi (n. m.) : spécialité japonaise à base de poisson presque vivant roulé dans du riz froid, peu calorique (en tout cas moins qu'une pizza), apprécié des femmes souhaitant se donner bonne conscience. Dédaigné des adolescents qui lui préfèrent le hamburger (plus facile à mâcher), et des hommes qui lui préfèrent n'importe quoi recouvert de fromage, le sushi est un plat raffiné qui prend toute sa saveur avec de la sauce solo... heu... soja. Traditionnellement, on définit par « soirée sushi » la réunion de trois copines fraîchement célibataires, qui ont autant d'angoisses à propos de leurs ados et de potins sur leur ex à partager qu'il y a de graines de sésame sur un california maki. Et en plus, tout cela ne fait pas grossir. (On l'a dit, ou pas ?)Toujours dans sa veine de l’humour girly. De quoi buller positif. Marie Claire.

 

 


Date de parution : 02/02/2011 
Editeur : LGF/Livre de Poche 
Collection : Le Livre de Poche 
Format : Poche 
Nb. de pages : 179 pages

 

 

 

 

 

2 sur 5

Bon, ça détend, mais c'est quand même pas très nourrisant.

 

Moui bon alors... C'est une lecture qui n'est pas là pour apporter grand chose d'autre qu'un ptit moment de détente rigolo. On ne se roule pas par terre en se pissant dessus non plus, mais bon, ça fait sourire, ça se lit vite, et ça ne prend pas la tête.

Principe de base de la chick-lit de toute façon.

Cela étant, en terme de chick-lit, j'ai déjà lu plus marrant, et aussi un poil plus profond.

Car là, il faut admettre que l'histoire ne casse pas trop pattes à un canard. Y a-t-il vraiment une histoire d'ailleurs ? Ca ressemble plutôt à un petit bout de vie, de 3 femmes (encore) célibataires, bataillant avec leurs histoires de coeur passées, présentes et futures.

L'écriture d'Agnes Abecassis est fluide et sympa, dans le plus pur style chick-lit, direct, franc, pas forcément très subtil, voire même un peu rentre dedans. L'humour est incisif, voire un peu grinçant. Mais la pilule passe. Ca manque un peu de finesse parfois, le style n'a rien de bien nourrissant, mais bon, c'est le genre qui veut ça. On n'est pas là pour se prendre la tête, on attend juste de ce livre qu'il chasse nos idées noires, nous fasse un peu marrer, et nous fasse oublier nos propres petits tracas.

Mission accomplie pour soirée sushi, malgré les clichés monumentaux, propres à tous les livres de chick-lit, on pourrait éventuellement reconnaître quelques copines, si les personnages n'étaient pas aussi caricaturaux.

Et puis 180 pages pour s'attacher / s'identifier à elles, c'est un peu juste.

Bref, pas grand chose à dire de quelque chose qui reste quand même extrêmement superficiel, même si son but est rempli, je le referme en me disant que je l'aurai probablement totalement oublié demain. Ou ptet après demain, j'ai une mémoire en mousse, mais ptet pas à ce point-là. C'est le livre parfait pour lire sur la plage ou dans les transports, car il ne demande pas beaucoup de concentration ou d'attention, on peut se faire couper dans la lecture régulièrement, ça ne pose pas de problème. Personnellement, il m'a servi de bouche-trou entre deux parties de lecture commune. Et c'est parfait comme ça.

Bref, n'en attendez pas trop, et vous serez probablement satisfait. Personnellement, j'avoue que c'est un genre que je lisais avec beaucoup de plaisir avant, j'en ai d'ailleurs lu de très bons (et de vrais navets aussi) mais dont je m'éloigne de plus en plus. Il y avait d'ailleurs super longtemps que je n'avais pas repris cette catégorie dans ma bibliothèque.

Je crois que je deviens difficile. Maintenant, je vois que j'ai besoin d'un peu plus de profondeur, je cherche des personnages plus complexes, une histoire qui tienne la route, et surtout une écriture qui me fasse vraiment vibrer. Et j'avoue que ce n'est pas facile de trouver ça. J'ai lu certains chef d'oeuvre, et les autres font bien pâle figure à côté.

Mais bon, parfois, il suffit surtout de lire ce dont on a besoin au moment où on en a besoin. Et je le répète, soirée sushi, ça peut être une petite lecture très légère pour l'été, sur la plage, tout en gardant un oeil sur les enfants et le maître nageur ^^.

Cali