La mer infinieRésumé 


Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d’habitants ? Retirez aux hommes leur humanité… Sortir vivant des quatre premières vagues relevait déjà du miracle. Cassie Sullivan se retrouve maintenant dans un nouveau monde, un monde dans lequel la confiance fondamentale qui reliait les hommes a totalement disparu. Tandis que la 5e Vague engloutit progressivement le paysage, Cassie, Ben et Ringer doivent faire face à la visée ultime des Autres : l’extermination pure et simple de l’espèce humaine. 
Cassie et ses amis ne savent pas encore jusqu’où les Autres sont prêts à s’abaisser. Les Autres, eux, ne savent pas non plus jusqu’à quelle hauteur l’humanité peut se hisser à l’aube de la bataille finale entre vie et mort, espoir et désespoir, amour et haine.

 



DATE DE PARUTION : 16/10/14 
EDITEUR : Robert Laffont 
COLLECTION : R

405 pages

coup de coeur !

Toujours la même excitation à la lecture de ce second tome !

 

Il y a maintenant un an et demi, j'avais la joie de terminer mon tout premier (et toujours seul, il me semble !) "coup de coeur" pour un livre de la Collection R, à savoir, le premier tome de de La 5e vague. De manière générale, leurs parutions sont des lectures originales que j'ai toujours plaisir à découvrir, à une ou deux exceptions près, mais je ne peux pas dire que je les ai toutes adorées. En revanche, La 5e vague, j'ai adoré, ça oui !

Et ce second tome, intitulé La mer infinie, reprend exactement ce qui m'avait plu dans le premier, enrobé d'une couverture un milliard de fois plus attirante à mes yeux ! Yahou ! Que demande le peuple ?! C'est vrai que quand même, elle claque la couverture ! Le choix des couleurs est au top, le titre et les autres écritures ressortent un max, en argenté brillant et avec un toucher différent sur le fond sombre. Bref, pour le coup, j'ai tout de suite été CONQUISE !

J'ai ressenti dans cette lecture la même urgence que dans le premir volet. Ce sentiment de courir tout du long pour échapper à on ne sait pas trop quoi, mais tout ce qu'on sait, c'est qu'il faut fuir, et vite ! Pour un peu, je me serais sentie essoufflée en tournant les pages, tellement cette urgence, ce sentiment d'insécurité, est bien retranscrit. Eh oui, ce tome 2 est tout aussi haletant que le premier. La menace alien est plus que jamais présente et pesante, et les survivants courent après quelques jours de survie...

On y retrouve le petit groupe abandonné dans le premier tome, Cassie, Evan, Ben/Zombie, Sam, Ringer, Poundcake, Teacup... et au point où on les avait laissés. A savoir, momentanément sortis d'affaire, mais pas trop quand même.

Et ce tome 2 redémarre sur des chapeaux de roues. On va de rebondissement en surprise dans ce second opus. Ce qu'on pensait savoir vole en éclat, ce qu'on s'apprête à comprendre est dissous avant même d'avoir commencé à ressembler à une théorie, et les révélations sont légion.

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce deuxième volet, et j'attends le tome 3 avec grande impatience, pour enfin tout savoir définitivement.


Ce que j'ai particulièrement apprécié ? La tension constante qu'on éprouve à la lecture. Cette ambiance pesante et oppressante, terrible, ce sentiment qu'on ne va pas échapper à un sort atroce, ce petit côté invasion de zombies, avec les "contaminés", même s'ils sont contaminés par des aliens, et non par des zombies, l'ambiance est proche. Cet autre côté plus SF, avec les hôtes et leur conscience alien qui a pris possession des "lieux" de force et sans aucune empathie pour l'humain, parfois de très jeunes enfants.

Franchement, je trouve que le mélange de tout ça prend super super bien, soutenu par une plume, certes estampillée YA, mais très fluide, pas du tout niaise ni maladroite, de Rick Yancey, qui arrive à merveille à nous faire ressentir tout ce qui se passe dans la tête des personnages. Sautant de point de vue en point de vue, selon les chapitres, mais pas trop souvent pour ne pas nous perdre.

Cassie et Ringer prennent la tête des personnages importants et c'est elles qu'on suivra le plus dans ce tome. Deux filles jeunes, mais très courageuses, fortes, et pourtant pas toujours sûres d'elles. Elles font ce qu'elles ont à faire, même quand elles préfèreraient prendre un autre chemin. Elles protègent, elles aiment les autres, souvent contre leur propre volonté, mais avec beaucoup de coeur, et j'aime leur côté ironique, sarcastique, qui les aide à surmonter certaines atrocités. Particulièrement quand Ringer subit "Wonderland", elle est devenue à mes yeux une sorte de super héroïne pleine de caractère.

Plus on approche de la fin (j'essaie de ne pas trop en dire, là !! :D ) plus on comprend un certain message sur la société que veut nous transmettre l'auteur. On fait plus que l'entrevoir une fois refermé ce second tome, mais je ne peux pas vous en parler sans vous gâcher un certain nombre de révélations... (c'est ballot ^^)

Pour moi, c'est un YA type Hunger Games, qu'on ne devrait peut-être pas faire lire aux plus jeunes, car certaines scènes pourraient les choquer, pas de sexe ici, mais parfois une violence un poil prononcée. Par contre, dès 15 ans je dirais, roulez jeunesse pour plusieurs heures de délire !!

J'ai vraiment super hâte de voir le film The 5th Wave qui, à mon avis, s'il est bien pensé, pourrait donner un très très bon moment de ciné.

 

Bref, je vous conseille activement et avec plein d'enthousiasme cette saga, comme je l'avais déjà fait après le premier tome, enthousiasme encore renforcé par le second ! Et ça c'est une très bonne chose, les seconds tomes étant souvent décevants.
Vraiment, si je ne devais vous en conseiller qu'un dans cette collection, ce serait cette saga sans hésiter ! Foncez !

 

Vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?

 

Cali