Alamander T2 - Le Mehnzotain

Résumé

 
Les ores, les elfes, les dragons, vous croyez que c 'est ça la fantasy ? Partez donc pour Alamänder ! Toujours vivant ? Vous n'êtes pourtant pas au bout de vos peines. La révolte gronde dans la capitale, la menace d'ennemis terrifiants surgis du passé se fait plus précise. Après avoir triomphé de l'énigme de Pallas, Jonas n'aura pas trop de la venue de Rachelle, mercenaire aussi capricieuse que redoutable, pour mettre fin aux agissements de son terrible adversaire.
De son côté, Ninfell voit son maître disparaître. Livré à lui-même, il va bientôt devoir affronter la plus cruelle épreuve de son existence. Souhaitons qu'il en ressorte grandi pour la gloire de l'Ecole. Le deuxième tome d'Alamänder monte en puissance et en tension. Comme le premier ouvrage, celui-ci peut être à l'origine de désordres neurologiques irréversibles. Il est encore temps de reculer.

 

 

DATE DE PARUTION : 30/05/11
EDITEUR : Homme Sans Nom Editions de l'
PRÉSENTATION : Broché
NB. DE PAGES : 315 pages

 

 

 

 

 

5 sur 5

Evasion et rires garantis !

 

Au mois de mars, je tombais littéralement sous le charme du premier tome. Son originalité et son humour décapant m'avaient poussée jusqu'au coup de coeur.

Aujourd'hui, je referme le tome 2 en ayant pris tout autant de plaisir.

Autant de plaisir ? Ok mais pourquoi pas coup de coeur alors ? Eh bien, dans ce deuxième tome, j'ai retrouvé pratiquement tous les ingrédients qui m'avaient tant plu dans le premier. Tous à vrai dire, sauf un. Retzel !! Il est où le démon le plus drôle de tout le cosmos ? On l'entrevoit vite fait au début du livre, et pouf disparu pendant tout le tome ! Purééééééééée, il m'a trop manqué !!

Bon alors oui, il m'a manqué, ça m'a beaucoup embêtée de ne pas le retrouver, et pourtant... Pourtant, c'est là qu'on peut saluer la talent incroyable d'Alexis Flamand, parce qu'il a réussi, en supprimant l'élément le plus apprécié du premier opus, à faire de ce deuxième tome un livre aussi drôle et palpitant que le précédent.

Quand je dis drôle et palpitant, c'est pas des paroles en l'air hein. Je pense avoir au minimum souri à toutes les pages, quand je n'ai pas pouffé franchement, et j'ai avalé 315 pages de rebondissements, d'aventure, de fantasy décalée, d'humour, d'action, de gore, de curiosités en tous genres.

Je pense n'avoir jamais rien lu qui me fasse me poser autant la question "Mais d'où ça lui vient, tout ça ! N'a-t-il pas un esprit complètement tordu pour inventer un univers aussi farfelu ?!" (je pense notamment à l'état physique plus qu'improbable de Vilo, un personnage pour le moins atypique !)

Bref j'ai adoré, oui encore. Les évènements se sont enchaînés à toute vitesse, et on va de surprise en surprise, un rythme qui s'accélère vraiment en approchant de la fin. Et quand les révélations finales sont annoncées, on a la bouche comme ça :-o

Ah ça, faut admettre, la fin, je ne l'avais pas vue venir ! Mais Ouateuh sourprïïïïze !! J'ai tellement aimé me laisser surprendre par toute la créativité d'Alexis ! Quel univers de fou, quels personnages terribles, quel talent de narrateur !

Oui, je sais, ça fait un peu "je lèche les bottes", mais au fond, vous savez bien que ce n'est pas mon genre, et que si je n'avais pas aimé, je vous le dirais ! Par contre, si vous me connaissez un peu, vous savez aussi que quand j'aime beaucoup, je n'ai jamais assez de superlatifs pour exprimer mon enthousiasme !

Si je devais souligner l'élément qui m'aura le plus plu dans cette saga, et qui fait que je vais faire en sorte de me procurer et lire le tome 3 au plus vite, c'est l'humour. Je crois que c'est un humour particulier mais auquel j'ai pu adhérer sans réserve, qui me correspond totalement. Tant dans les dialogues que dans la narration, l'humour est omniprésent du début à la fin. Dès les premières lignes j'ai eu comme l'impression de rentrer chez moi en entamant cette lecture, et jusqu'à il y a encore quelques minutes, en parcourant la postface, j'étais encore morte de rire. Et pourtant, il n'entrave pas le déroulement d'une histoire bien construite, ne prend pas le pas sur l'univers fantasy, sur les créations incroyables de l'auteur. Le dosage est juste parfait pour moi.

Alexis Flamand, si tu me lis, il faut que je te le dise, je n'y tiens plus. Je t'aime, et j'aime que tu me fasses rire, là ! C'est dit ! Et tu as réussi ce tour de force sans Retzel pour ainsi dire, et ça c'est fort ! (même si j'ai été plus que ravie d'apprendre que j'allais pouvoir le retrouver dans le tome 3, ce qui me pousse à encore plus d'impatience à le découvrir :D )

Le deuxième élément indissociable du premier pour qualifier cet ouvrage, c'est la qualité de l'écriture. Je l'ai toujours dit, les ouvrages proposés par les éditions de l'Homme sans nom, on les aime ou on ne les aime pas pour leur histoire, mais ils ont TOUS ce point commun d'être incroyablement bien écrits.

Alamander ne fait pas exception. Littérairement parlant, c'est nourrissant, et de très haute qualité. C'est le bio (du moins pour ceux qui croient en "le bio") de la littérature populaire. J'entends par populaire que ça reste accessible, même si c'est de très belle qualité, et qu'on parle de littérature de l'imaginaire. On n'est donc pas dans la catégorie hypra chiante des ouvrages philosophiques imbitables auxquels on n'adhère que pour passer pour plus intelligents qu'on ne l'est en société. "Populaire" est donc tout pour moi sauf péjoratif, car je ne lis que ça :D. Mais là quand même, on tape dans le haut de gamme. 

C'est un pur régal.

Enfin, un petit mot pour les couvertures de la saga, qui m'ont fait craquer dès que j'ai posé les yeux dessus, et qui me vont voyager tome après tome.

Elles sont réalisées par Alexandre Dainche (oui oui, le Nalex de la fine équipe Mag & Alex) un illustrateur bourré de talents.

Bref, ce livre est un petit bijou que j'ai adoré et que je vous conseille plus que chaudement. Si vous avez déjà lu le tome 1, et l'avez aimé, il ne vous décevra pas, et si vous découvrez ici la saga, je vous conjure de vous jeter sur le tome 1, vous ne pouvez pas passer à côté de cette découverte, qui fait office d'extra-terrestre dans la littérature fantasy.

Aimez-le !! :D

Cali