divergente 3Résumé 


Suite et fin du Best-seller adapté au cinéma !

Tris et ses alliés ont renversé leurs ennemis, mais le combat ne s'arrête pas là : Jeanine, responsable de cette guerre qui a mis la ville à feu et à sang, est en fuite. Avec Tobias et d'autres volontaires, Tris s'élance à sa poursuite et franchit la mystérieuse clôture.

 



Date de parution : 15/05/14
Editeur : Nathan
Nombre de pages : 468 (environ, sur les ENC)

 

 

 

 

 

3 sur 5

Ce troisième tome aurait dû être grandiose pour revenir au niveau du premier. Il sera juste "pas mal".

 

Souvenez-vous. Le premier tome, nommé Divergent, en 2011, avait juste été un big coup de coeur. En 2012, j'essuyais une déception (même si rien de dramatique. En tout cas, quand je relis ma chronique, parce que j'avais un souvenir bien plus sévère que ça, en fait) avec le second opus.

Au point quand même que j'avais finalement décidé, quand on m'a proposé le SP, de ne pas demander le tome 3. (c'est là que je ne comprends plus trop bien ma chronique du tome 2, où j'avais l'air quand même bien positive et impatiente de lire la suite, bref, mes impressions ont du changer au fil des comparaisons avec d'autres lectures, probablement.)

Finalement, la maison d'édition me l'a envoyé quand même. Je suis tout de même contente d'avoir pu finir la saga, car c'était un petit peu embêtant de ne pas avoir la fin, mais je dois avouer que je l'ai commencé carrément à reculons, en retard, et en grinçant des dents.

J'achève aujourd'hui ma lecture. Et le mot de la fin sera juste "pas mal". Je n'ai pas du tout eu de mal pour le lire, et bien moins de mal à me rappeler les tomes précédents, et à revenir dans cet univers dystopique, après pourtant un an et demi d'écart entre ma lecture des deux tomes. C'est assez surprenant, surtout me connaissant avec ma mémoire de poisson rouge.
Bref, pour le coup, pas de difficulté particulière de ce côté-là. Ca avait été un gros souci avec le tome 2 par contre.

Ce troisième tome, jusque dans sa dernière partie, m'a pourtant paru assez fade. Tris et Quatre sont tellement différents de ce qu'ils étaient dans le premier, que j'avais du mal à les reconnaître, à retrouver ces personnages que j'avais tant adoré dans le 1. Et si une évolution paraît normale au fil des tomes, je crois que j'ai trouvé le changement peut être un peu radical, au point de ne plus retrouver ce qui m'avait fait vibrer auparavant. C'est dommage quand même.

Mais le final est super. Les dernières révélations, les derniers évènements, les derniers rebondissements, eux, sont juste parfaits pour cloturer cette saga. Je n'aurais pas aimé d'autre fin que celle-ci. Même si ça ne suffira malheureusement pas à rattraper tout ce qui m'a moins plu dans ces deux derniers tomes.

Dans ce dernier volet, Tris et Quatre livrent toujours bataille, les ennemis ne sont plus les mêmes, les enjeux non plus, ça se politise vachement plus (et c'est probablement ce qui m'aura moins plu aussi) et on sent de moins en moins l'adrénaline qui m'avait fait planer en 2011. Plus ce sentiment d'urgence, de danger permanent, de courage. il y a toujours des moments un peu hard, mais ce n'est plus si intense... Et c'est aussi ça qui me manque !

Bref, si Divergente 1 (Divergent à l'époque) était venu s'installer à côté d'Hunger Games sur le podium de mes dystopies préférées, quand on prend en compte les suites, tout de suite, ça dégringole un peu. Là où Hunger Games a su maintenir un éveil de tous mes sens et surtout de mon angoisse et de ma soif de poursuivre du 1 au 3, sans démériter une seconde, Divergent a fait un démarrage en fanfare, et s'est ensuite beaucoup essoufflé pour moi.

Pourtant, d'autres lecteurs ont adoré ses suites, donc, c'est peut être juste chez moi que ça a cloché. Ca pourrait très bien juste être dû à l'attente entre deux tomes. Peut-être qu'entre le 1 et les suites, j'avais idéalisé ma lecture du 1, ou que mes souvenirs étaient trop émoussés pour avoir encore une vision claire des évènements, peut être que... Je ne sais pas. (Car oui, il faut avouer qu'ayant découvert Hunger Games sur le tard, toute la saga était parue, et j'avais pu avaler les 3 tomes en 6 jours... Ca peut effectivement jouer.)

Mais bref, toujours est-il qu'en ce qui me concerne, j'aurais probablement dû en rester à ma lecture du 1, dont j'avais un merveilleux souvenir. maintenant un peu éclaboussé du "juste correct" de ses suites.

Pour redorer le blason de la saga, il aurait vraiment fallu que ce tome 3 soit époustouflant, encore plus que le premier... C'est ce que j'aurais voulu, mais il y avait peu d'espoir...

Je vous passe le débat sur les couvertures de la saga, étant loin d'être l'un des premiers blogueurs à terminer cette trilogie, je pense que vous l'avez déjà eu un certain nombre de fois. Mais quand même, j'ai les nerfs, je ne comprends pas du tout ce qu'a fait la maison d'édition, ni quel était son but, et je trouve les choix très fâcheux. Peut-être y a-t-il une bonne raison à tout cela, je l'espère d'ailleurs, parce que si c'est juste un choix marketing, va falloir revoir sa copie !! :)

Ce qui est sûr c'est qu'aucun amoureux des livres n'aime avoir 3 tomes dans 3 versions différentes dans sa bibliothèque.

En plus, je me retrouve avec un tome 1 couverture VO, un tome 2 couverture V2, et un tome 3 couverture ENC (cela dit, sans les ENC, ça aurait été tome 3 couverture V3, donc 3 couvertures différentes quand même).

Bref, je dis que je vous passe le débat, et je vous en fais tout un chapitre quand même ! LOL

Je ne peux pas non plus vous parler du livre en lui-même, ou de la qualité de sa correction/confection, car je l'ai eu en ENC, et donc un exemplaire non corrigé, et non définitif, qui a sûrement été beaucoup remanié ensuite. Mon avis là dessus est donc totalement inutile.

Pour terminer, je vais donc juste vous dire, que oui, c'est une saga qui vaut le coup d'oeil, qui mérite qu'on s'y attarde, qui a fait des efforts, mais qui ne restera pas pour moi sur les plus hautes marches du top perso. Ou alors, il faut que je m'en tienne juste au premier tome :)

Et vous, vous l'avez terminée, cette trilogie ? Déçus ou au contraire ravis ?

Ce qui est sûr c'est que je voudrais enfin voir l'adaptation ciné du 1 maintenant !!

Cali