percy jackson le voleur de foudreRésumé
Etre un demi-dieu, ça peut être mortel... Percy Jackson n'est pas un lycéen comme les autres. Sa prof d'histoire est en fait un monstre mythologique ! Et les dieux du mont Olympe entrent dans sa vie, ici et maintenant, en plein New York. Ils l'accusent d'avoir volé l'éclair de Zeus. Dans cette succession de catastrophes, une seule bonne nouvelle : Percy se découvre peu à peu des pouvoirs extraordinaires...

 



Date de parution : 20/01/10
Editeur : Albin Michel (Editions)
Collection : Wiz
Présentation : Broché
Nb. de pages : 424 pages

 

 

 

 

Mon avis : 5/5 : Ça, c'est de la "jeunesse" qui dépote ! J'ai presque cru revivre l'immersion totale de ma découverte d'Harry Potter !

Je termine ma lecture à l'instant ! Mais quel putain de super moment j'ai passé là !! :) On ne passe vraiment pas loin d'un bon coup de cœur. On va dire un "petit coup de cœur", allez :)

Certes, c'est de la jeunesse, avec les défauts qui vont avec, c'est écrit sans fioriture et sans trop de recherche dans le style, l'intrigue suit des zigzags qui débouchent sur de grosses facilités... Mais quoi ! Il veut juste nous faire rêver ce livre, non ? Personnellement, j'ai eu 12 ans pendant quelques jours et un peu plus de 400 pages ! Et je dois le dire, c'est tout ce que j'attendais (ou plutôt j'espérais) de ce livre.

J'ai vu le film à l'époque, que j'avais bien aimé mais sans plus, et c'est sans doute ce qui fait que j'ai mis tant de temps à me décider à sortir ce livre de ma PAL. Je connaissais l'histoire (que je croyais !), ça n'avait pas été l'emballement du siècle, il ne m'en fallait pas plus pour me faire détourner le regard à chaque fois que ce livre criait mon nom dans ma bibliothèque. Et puis un jour, sieur Crouton en a décidé autrement, et me l'a imposé dans le challenge des 20 livres imposés (challenge sur lequel je suis MEGA en retard, mais moins que mon binôme, donc, tout va bien :D hihihi)

Eh bien moi j'dis, merci Crouton !

Quelle aventure, quel prodige d'imagination, quelle épopée mouvementée, quel roman ! J'ai été absolument captivée, et ce même si je n'ai pas été subjuguée par le style de l'auteur. Comme quoi, on ne demande pas forcément la lune, nous lecteurs. Faites-moi rêver quoi, merde !

Je me suis retrouvée dans la même (fâcheuse) posture que lors de ma lecture de la saga Harry Potter, je ne les avais pas tous en stock, et je l'ai amèrement regretté à CHAQUE tome. Bon là, en l'occurrence, je ne sais pas si tous les tomes m'emballeront autant, mais bouhhh, j'ai pas le tome 2 !! Je suis tristesse et inconsolation !

J'ai tellement aimé cette histoire ! Et vous savez pourquoi ? Parce que je l'ai prise pour ce qu'elle est. Un roman de fantasy jeunesse (laquelle littérature jeunesse je commence à LARGEMENT préférer à la littérature young adult.). Le héros ? C'est un gosse. Mais il est finalement plus construit et intéressant que bien des personnages post adolescents fades et sans saveur qu'on retrouve dans la littérature d'à-côté (suivez mon regard.)

J'ai adoré Percy. Non, j'ai adoré tous les personnages. Non, j'ai adoré tout le livre, entièrement, parce que je ne lui cherche pas de défaut, je ne chipote pas, je l'ai aimé pour ce qu'il est, et n'ai pas cherché à repérer ce qu'il n'est pas.

 

Le style de l'auteur est un régal (toujours dans le genre "assez simple" tout de même), bourré d'humour, plein de clins d'oeil, hyper hyper fluide, ça se lit tout seul, avec énormément de plaisir quand on a conservé son âme d'enfant, même à mon (grand) âge (avancé).

L'histoire : bien menée, même si certes, elle cède à pas mal de facilités, et qu'il y a pas mal de choses qu'on sent venir de loin. Je n'ai pas rencontré spécialement de grosses surprises sur l'intrigue, mais rien ne m'a empêchée de me régaler de cette histoire de héros demi dieu, largement assise sur un fond solide de mythologie, épaulé par des amis sur lesquels il peut compter, qui sont là pour lui au péril de leur vie. Ca bouge, y a de l'action tout le temps (ou alors un peu d'humour pour faire passer), et du coup oui, avec mes yeux de 12 ans, j'ai vraiment passé un super moment.

Les personnages : attachants ! Très attachants même. Ils ont chacun une histoire émouvante, quelque chose à raconter, une raison d'être là. Et une raison pour agir comme ils le font, que ce soit pour les gestes louables ou les moins louables. Les choses sont bien amenées, bien positionnées, pour moi franchement, tout est passé comme une lettre à la poste !

Découvrant cette saga sur le tard, je ne sais pas trop quoi dire de plus, j'imagine que tout a déjà dû être dit sur ce livre. En tout cas, il m'a super emballée, j'adore les livres jeunesse qui me rendent mes 10 ans moi, c'est mon elixir pour ne pas vieillir :)
Il m'a aussi donné envie de revoir le film, tiens, ce que je vais faire là tout de suite maintenant, et je vais donc pouvoir vous faire un comparatif "à chaud" :D

 

Mon avis sur L'adaptation ciné :

percy-jackson--le-voleur-de-foudre-poster_338726_31011

 Après revisionnage, mon avis sur cette adaptation ciné s'est empiré. C'est souvent le cas après la lecture du roman original me direz-vous.

Dans mon souvenir, c'était regardable mais ça ne cassait pas des briques. Maintenant je me dis que c'est juste regardable si on ne sait pas toute l'histoire originale. Dans le film, il manque des choses, des fois, ça va trop vite... (bon après, je sais bien que s'ils voulaient tout mettre, on se retrouverait avec un film de 17h, mais autant il y a des coupes et des raccourcis que je peux très bien concevoir pour une durée de film normale, autant d'autres beaucoup moins. Par ex, pourquoi Percy ne tue-t-il pas Mme Dodds dans le film ? Ca n'aurait rien rallongé, et je ne vois aucune raison pour ce changement ! Pourquoi la balafre de Luke a-t-elle disparu ? Pourquoi Annabeth est-elle brune ? Celle du livre est blonde, avec les cheveux "couleur de miel", encore une fois, aucune raison pour ce changement... Bref, c'est des petits détails c'est sûr, mais mis bout à bout on se demande bien quel sens ça a.

Les acteurs m'ont moyennement convaincus également. J'aime bien Percy et Grover (le protecteur satyre), ainsi que Chiron (le centaure en fauteuil roulant), mais je crois que ça s'arrête là. Les méchants (Mme Dodds notamment) et les Dieux n'ont pas du tout ce charisme, ce côté impressionnant qu'on ressent bien dans le livre. Annabeth m'a carrément exaspérée dans le film, ce qui ne fut pas du tout le cas du livre où je la trouvais attachante, juste un peu madame-je-sais-tout, un peu comme Hermione dans HP. J'ai l'impression qu'ils ont mixé deux personnages du livre (Annabeth et la fort peu aimable Clarisse) pour faire la Annabeth du film, et c'est vraiment foireux...Les décors donnent trop l'impression d'être en carton pâte, comme lorsque Percy arrive tout en haut de la colline menant au camp des sangs-mêlé, l'arche est juste ridicule, alors qu'elle semble incroyable dans le livre. Le camp en lui même, les "bungalows". Et ne parlons pas d'Olympe et des enfers... Bref, je crois qu'ils ont trop misé sur le budget "gros salaires des acteurs connus" et pas assez sur les décors...

Les costumes et effets spéciaux sont sympas par contre, les créatures ne font pas trop fausses, mais ça semble assez surjoué tout ça, ça fait mise en scène. (bon ok c'est le cas, mais on n'est pas censés le ressentir ! Lol)
Bref, si vous pouvez vous contenter du livre, faites-le sans regret ! Car plus on avance dans le film, moins on a l'impression qu'il s'agit de la même histoire. Les scénaristes ont pris beaucoup, beaucoup de liberté, c'est dommage :(

 

En tout cas, ce livre, ci ce n'est pas encore fait, lisez-le. Je sais que certains n'ont vraiment pas aimé, mais j'avoue ne pas arriver à comprendre pourquoi, je ne vois pas ce qui peut déplaire. A moins d'en attendre ce qu'il ne prétend absolument pas apporter. Je me suis régalée, et je gage que si vous aussi vous avez conservé votre âme d'enfant, vous allez vous régaler autant que moi !

 

A bientôt,

 

Cali