lune mauve T2 Résumé :


Le destin de Séléné est désormais lié à celui de Viridan, le monde mystérieux d’où sa mère était originaire, dévasté par le Fléau, un virus redoutable. Il n’y a que sur Terre qu’un antidote pourra être trouvé. Séléné retrouve Paris et ses amis de Viridan : Cléo, Vadim et Dagan. Mais quelqu’un semble agir dans l’ombre pour les empêcher de mener à bien leur mission.

 


  2 mai 2013

Éditeur : Éditions Casterman
Prix 15€.

402 pages

 

 

 

 

Mon avis : 4,5/5 un vrai vrai plaisir de lecture, une évasion envoûtante !

 

Il y a environ 2 mois, je vous présentais sur le blog un livre qui m'avait énormément plu, premier tome d'une série de Marilou Aznar, édité chez Casterman. Vous pouvez retrouver ma chronique enjouée du premier tome, intitulé Lune Mauve (Tome 1) - La disparue ici.

Ce premier tome m'avait tellement emballée que j'ai évidemment accepté immédiatement de recevoir et de chroniquer pour vous le second opus que voici, intitulé L'Héritière. Et j'en remercie beaucoup la maison d'édition, qui m'a de nouveau fait passer un excellent moment aux côté de Séléné et de sa petite bande.

Avant de commencer, un petit mot au sujet de la couverture qui est juste tout à fait sublime. Celle du premier tome était déjà plus que réussie, celle-ci est absolument parfaite à mes yeux. Les couleurs déjà, lui donnent un aspect mystérieux, et terriblement "fantastique", elle sort un peu des sentiers battus de la littérature jeunesse (où on retrouve principalement de très belles jeunes filles, soit en portrait jusqu'à la taille, soit en gros plan). De plus, au toucher, c'est un vrai petit régal. Un peu de granuleux par ci, un peu de lisse par là, un peu de doux, un peu de relief... Je n'arrête pas de la toucher, de la caresser.. Un vrai bonheur à posséder dans sa bibliothèque.

Alors, ce tome 2 a-t-il répondu à mes attentes, à mes espoirs, après le très bon premier opus ?

Mais oui, grave ! Aussi bon, sinon même mieux que La disparue, le tome 2 : L'héritière est une seconde partie vraiment merveilleuse !

La plume de Marilou prend encore plus d'ampleur, alors que j'en disais déjà beaucoup de bien dans ma chronique du premier tome. Elle nous transporte avec une facilité déconcertante à la poursuite de Séléné et des Tsents, dans leur quête pour sauver Viridan et ses habitants. J'ai pris énormément de plaisir à retrouver son écriture si fluide, si enivrante, si "facile". Eh oui, car selon moi, écrire c'est un peu comme faire des acrobaties, de la danse, ou du patinage artistique. On voit le vrai talent de la personne quand tout a l'air "facile" quand c'est elle qui le fait :) (alors que nous, on se casserait le nez, 3 côtes, la jambe gauche et tous les orteils rien qu'à essayer une figure lol.) J'ignore si la trilogie Lune Mauve est la première œuvre de l'auteure, mais j'ai constaté avec joie qu'on n'y trouvait aucune maladresse, aucun souci de rythme, aucun couac qu'on ressent souvent dans les premiers écrits. Ça coule vraiment tout seul...

Limite même, son style m'a encore plus convaincue que dans le premier tome, car je n'ai pas cette fois ressenti cette légère impression de livre "un peu jeunesse" qui m'avait un tout petit peu gênée au début du précédent opus. Je me suis cette fois sentie à l'aise avec Séléné et ses amis, du début à la fin, ce qui m'a rendu cette lecture encore plus agréable. J'ai pu plonger à corps perdu dans l'histoire dès le début du livre. Alors oui, c'est un livre jeunesse de par l'histoire et l'âge des protagonistes, mais pas "trop jeunesse". Jeunesse juste ce qu'il faut pour vivre une super aventure, une qui fait rêver, mais suffisamment mature pour que même à 30 ou 40 ans, on puisse se glisser facilement dans la peau des personnages, et dans la magie de l'univers. Les descriptions de l'auteure sont très efficaces, et elle n'a pas son pareil pour décrire les moments stressants dans les combats :)

 

Les personnages : Toujours dans la lignée de La Disparue, les personnages n'ont pas changé. Ils étaient déjà très bien travaillés, très cohérents, très naturels, et ils le sont toujours. On retrouve les mêmes héros, qui m'avaient énormément plu. Et pour mettre un peu de piment nous aurons bien entendu droit à notre lot de surprises et de trahisons dévoilée dans ce tome. Nous avons même un petit nouveau que j'ai vraiment bien apprécié pour son côté décalé, hors du temps, sa répartie et sa personnalité affirmée : Rimbaud de Félix, dix-neuvième comte d'Ollières, qui s'avèrera un allié formidable pour Séléné en ce qui concerne ses petits soucis du quotidien au lycée, tel que faire face aux pestes principales. Des personnages toujours agréables, riches et attachants.

 

L'univers : Dans ce tome, j'ai eu la surprise de ne pas passer beaucoup de temps sur Viridan, la trame se passe en majorité sur Terre, dans l'univers originel de Séléné. Le monde moderne quoi. Et je n'ai pas trouvé cela désagréable, j'avais pourtant adoré ce monde dominé par la lune mauve, mais j'ai apprécié aussi de voir les éléments fantastiques transposés dans notre monde.

 

Le rythme : Un seul mot : efficace !  Le découpage est très bien pensé, les chapitres ne sont ni trop courts, ni trop longs, ils sont parfaits ! Chaque nouveau chapitre s'ouvre sur une "note" du père de Séléné concernant ses observations sur Viridan et son histoire, et, si on n'a pas toujours forcément une relation évidente avec ce qui va suivre dans le chapitre, on aime pourtant en apprendre un peu plus, et constater tout ce qu'il a pu glaner comme informations.

 

Et puis, tout cela surfe sur une sentimentalité omniprésente, sans être envahissante, les sentiments de Séléné pour Thomas ou Laszlo, les sentiments de sa royale pestouille Alexia pour ces mêmes garçons (et d'autres, mais je ne vous dirai rien !) ou les deux promis princiers Cléo et Vadim, ajoutent une petite touche de doute amoureux, de questionnement sur soi, qui, loin d'alourdir le récit, aident à conserver un rythme confortable et agréable.

 

En résumé, une lecture vraiment super agréable. Je pense qu'il ne m'a pas manqué grand chose pour que ça finisse en coup de cœur, tellement j'ai aimé passer ce moment en compagnie de Séléné, de ses copains, des habitants de Viridan, de ses créatures... Peut-être que c'est un livre qui ne restera pas éternellement gravé dans ma mémoire comme le meilleur de tous les temps, mais c'est un livre qui a parfaitement rempli son rôle, je me suis évadée, j'ai pris un plaisir intense, j'ai été accrochée au point de l'ouvrir dès que j'avais 5 minutes.


J'ai aimé ce livre, quoi. Lisez-le vous aussi !!

 

Cali