insaisissable 2 Résumé :

De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu'il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu'il lui en coûte. Il n'a pas non plus oublié ceux qui ont permis l'évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison.
Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu'il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret… À la suite de Ne me touche pas, ce deuxième tome est raconté du point de vue de Warner, l'impitoyable leader du secteur 45 que nous adorons détester.


 Date de parution : 11/04/13
Editeur : Michel Lafon

453 pages

 

Mon avis : 4/5 Encore un savoureux moment concocté par Tahereh Mafi ! 5 très bon 4 sur 5

 

Ayant littéralement adoré et dévoré le premier tome intitulé Ne me touche pas (ma chronique ici) j'ai été plus que ravie que Michel Lafon me permette de découvrir cet enivrant second tome et je les en remercie infiniment ! Je me suis jetée dedans avec tout l'enthousiasme d'un enfant devant ses cadeaux de Noël, ou la joie avide d'une gourmande au régime face à un bon carré de chocolat :D

Si je n'ai pas eu le même coup de cœur que pour le premier, je n'ai pour autant pas été déçue, parce que je pense que je sais parfaitement d'où ça vient. En plus d'être un excellent livre, le premier opus m'avait surprise énormément. La plume de Tahereh Mafi en était la cause. Différente, urgente, incroyablement prenante. Originale.

Dans ce second tome, il n'y a rien qui a changé, la plume est toujours aussi incroyable et le rythme toujours aussi haletant. Mais forcément, la surprise n'y était plus, puisque c'est justement ce que j'attendais impatiemment ! :)

Et c'est tout ce qui fait que ma note globale est un petit peu moins bonne (mais tout de même excellente) que pour le premier tome.

Pour le reste, Insaisissable T2 - Ne m'échappe pas est vraiment un bijou. L'action m'a semblé bien équilibrée, ni trop ni trop peu, l'impression de folie et de course poursuite est toujours bien présente, dans la mesure où on se trouve dans la tête de Juliette par l'utilisation de la première personne du singulier et du présent de l'indicatif. Par sa façon de s'exprimer aussi, hachée, obsessionnelle, ses répétitions, ses hésitations, ses ratures (oui oui) font qu'on entre dans sa panique, dans son incompréhension des choses, dans ses terreurs. Ainsi, totalement immergés dans l'esprit torturé de cette jeune fille effrayée et pas comme les autres, on se laisse totalement entraîner par cette lecture, cette aventure qui nous porte à bout de souffle.

La fin est encore pire mieux que celle du premier opus ! On tourne la dernière page en se disant "mais naaaaonnnn !! Et maintenant ?!!" ah ah c'est horrible, ces auteurs sont horribles, ils nous veulent du mal ce n'est pas possible autrement :P lol. Mais ils savent bien qu'on adore ça ! ^^

Juliette, comme les personnages secondaires, est une personnalité attachante, qu'on arrive à comprendre, cohérente. Elle est importante, pas agaçante malgré sa jeunesse... Je l'aime beaucoup.

Elle se retrouve au milieu d'un triangle amoureux pas facile-facile, et si on se demande jusqu'au bout lequel de Warner ou d'Adam remportera le morceau, on ne saurait nous-même lequel choisir...

Kenji vient ajouter un peu d'humour dans ce monde apocalyptique où règne une guerre un peu à la X-Men... Et c'est une vraie bouffée d'air frais, il allège les tensions en quelques répliques, un de mes personnages préférés :)

Un petit mot sur la couverture : Si elle m'a un peu moins tapé dans l’œil que sa petite sœur du tome 1, elle est néanmoins magnifique et très agréable à caresser en cours de lecture, c'est un plaisir d'y revenir, pour y réfléchir. Néanmoins, comme la première, je ne suis pas sûre qu'elle était la meilleure illustration du roman, la plus révélatrice. Car à vrai dire, à part qu'on comprend bien que la fille représentée soit Juliette, les situations dans lesquelles elle apparait ne me parlent toujours pas après la lecture. Mais enfin, personnellement, tant que la couv est belle, le reste, je m'en fiche, et là, elle est très très très belle !

 

En bref, pour moi, définitivement Insaisissable est une valeur sûre de la dystopie, et je suis vraiment heureuse d'avoir pu la découvrir. Je me jetterai sans hésiter sur le tome suivant quand il débarquera, et même avec frénésie je crois !

 

N'hésitez plus à découvrir cette trilogie !


Cali