sang secret  Résumé :

Je m'appelle Heaven Walsh et je suis vétérinaire. À priori, c'est un métier magnifique et sans risque. C'est également ce que je pensais quand j'étais petite… Jusqu'au jour où je l'ai sauvé. J’aurais dû le savoir, il faut toujours se méfier du loup qui dort !

Entre une amie délurée, un nouveau colocataire ne me laissant pas indifférente et un client hors du commun, ma vie va basculer du tout au tout. Propulsée dans un monde surnaturel dans lequel je vais devoir faire me faire les griffes,  je me retrouve rapidement traquée et condamnée.

Des apollons à la peau glacée, des adonis couverts de poils et une cinglée assoiffée de pouvoir, quelles surprises me réserve encore ma vie ?


Editeur : Editions Valentina
Nombre de Pages 414
Genre BIT-LIT
Date de sortie : 5 Novembre 2012

 

Mon avis : Un plongeon très sympa dans l'univers de la bit-lit française. 4/5 5 très bon 4 sur 5

Ce roman fut une très bonne surprise. A la fois, pas si surprise que ça, car j'avais déjà pris beaucoup de plaisir à la lecture des extraits publiés par l'auteure sur sa page Facebook. C'est donc l'achat chez Valentina pour lequel j'étais la plus "sure de moi". Et je suis bien heureuse de constater que je ne me suis pas trompée.

Pour autant, ce livre n'est pas exempt de défauts. Dans l'exemplaire que j'ai, il reste des coquilles et quelques fautes, on sent également, sur la première partie notamment, la "maladresse" du premier roman (totalement compréhensible et pardonnable), il y a parfois un sentiment que les choses auraient pu être écrites autrement. Mais on sent aussi, au fur et à mesure qu'on avance dans l'histoire, que l'auteure prend bien ses marques, ses repères, se sent de mieux en mieux dans son écriture.

Et ces défauts, ces imperfections, passent très très vite au second plan, et en refermant ce livre, l'impression globale est plutôt très positive.

- La couverture : Elle est jolie, sombre, inquiétante, et reflète plutôt bien le contenu. Elle fait pro, sans aucun doute. Le photomontage est très propre, bien réalisé. C'est une couverture très plaisante, qu'on a beaucoup de plaisir à admirer, et à avoir dans sa bibliothèque.

- Le style de l'auteure : Après un début de roman comportant quelques maladresses, j'ai trouvé que le style de Kate prend vite son envol, et gagne en assurance, en maturité. La lecture s'avère fluide, relativement facile, et on n'a pas d'impression d'écriture simplette. Kate possède un beau vocabulaire, et rend l'histoire aussi divertissante qu'agréable et prenante. Mes félicitations !

- L'histoire : Je suis certaine que certains ne prendront même pas la peine de découvrir ce roman, jugeant (à tort) qu'il va forcément manquer d'originalité. Ce serait bien dommage croyez-moi, que seuls les férus de Bit-Lit (dont je ne suis pas) s'essayent à lire Kate Callahan. Alors oui, c'est sûr que si on résume vite fait : vampires, loups-garous, une élue, jolie jeune fille au milieu de tout un tas de mâles chauds comme des baraques à frites, bourrés de testostérone et aux pectoraux saillants, on pourrait se dire "encore !? Non merci." Pourtant, il vous faut l'essayer, car l'essayer, c'est l'adopter !

On pourrait croire qu'il s'agit d'une énième histoire de vampires-loups-garous sauce à la mode, mais Kate a su à mon sens tirer son épingle du jeu. Quelques touches de dépoussiérage de mythes par-ci (certains n'aiment pas du tout qu'on touche aux origines des mythes ou aux particularités des êtres surnaturels comme elles ont été établies par leurs "créateurs", personnellement, je n'ai rien contre, bien au contraire, autrement, on lirait toujours la même chose, non ?), de l'humour, du répondant, de la répartie, une vraie histoire, un fil conducteur à suivre. Non, définitivement, j'ai beaucoup aimé cette histoire, qui ne m'a pas donné du tout l'impression de déjà-vu que j'ai pourtant souvent eu en lisant de la Bit-Lit. Elle s'est vraiment approprié son propre mythe, son propre univers, ses propres créatures, et c'est très plaisant. De plus, j'ai eu beaucoup de plaisir à évoluer dans un univers adulte, et pas adolescent comme c'est souvent le cas dans ce type de livres.

J'ai aimé que ce livre soit à la première personne du singulier, on évolue ainsi dans la tête de Kate, ce qui nous aide à mieux la comprendre et à la connaitre.

D'un autre côté, je regrette qu'une auteure française se soit (probablement) sentie obligée d'adopter un pseudo anglophone, d'écrire une histoire se passant aux états unis (du moins on le suppose avec les noms retenus pour les repères géographiques) et avec des prénoms de personnages anglophones également. Quelque part, je la comprends, c'est le lecteur qui est probablement un peu bête à ce niveau-là, mais je trouve cela dommage que nos auteurs français ne se sentent pas plus à l'aise avec l'idée de parler de leur pays.

J'ai trouvé les dernières 50 pages réellement addictives, la bataille finale est haletante, et conclut merveilleusement ce premier tome. La dernière note nous met une boule dans la gorge et des questions plein la tête, nous donnant pas subtilement du tout une ÉNORME envie de lire la suite :D

- Les personnages : Le gros point fort du roman pour moi :) Les personnages sont nombreux (mais pas trop), bien construits, crédibles, cohérents.

Heaven : C'est une jeune héroïne de caractère, qui m'a semblé cohérente. Enfin une héroïne qui ne passe pas de l'état Humain à Créature surnaturelle en deux temps trois mouvements, qui n'accepte pas tout ça trop facilement, qui montre un réel désir que ce ne soit pas vrai, de rester humaine, qui se bat. Une héroïne aux répliques bien senties, sans être caricaturale.

Cependant, j’émets une petite réserve sur le personnage d'Heaven, qui est que je n'ai pas vraiment l'impression de bien la connaître, après pourtant plus de 400 pages passées en sa compagnie. Je la connais, je l'apprécie, je l'ai trouvée vraiment intéressante, mais il a peut-être manqué un tout petit quelque chose pour que je me l'approprie totalement et m'identifie bien à elle. Cela dit, je pense que ce sera définitivement acquis en passant au tome 2, car je sens qu'il ne me manque vraiment pas grand chose pour l'adopter définitivement.

Les mâles : Ouch ! les mâles font très mal ! Les pecs et les tablettes de chocolat sont légion dans ce roman, des beaux ténébreux chauds comme la braise, hyper dragueurs, un peu machos, bestiaux et tendres à la fois, qui ont tous un petit faible pour heaven. A chaque entrée d'un nouvel Apollon, on se dit ça y est, voilà mon personnage préféré. Les jumeaux vampires au physique parfait d'Adonis, Ridwân et Khamaël m'ont immédiatement émoustillée, Stephan et Jarod, les loups-garous les plus importants de la meute ont réveillé en moi des envies de sexe torrides, Byron, le loup-garou avocat, aux airs de latin lover BCBG m'a régalée l'imagination.
Pourtant, aucun de ces amours n'a finalement ravi mon coeur (même si, sérieusement, Kham est en très bonne position !), qui se trouve être définitivement pris par... (suspens)... Larik ! Le loup-garou désagréable et détaché, le seul qui a l'air de n'en avoir rien à faire de la jolie Heaven (du coup, j'ai ptet une chance ? lol). J'ai juste adoré ses répliques, son comportement, sa personnalité bourrue, et leur relation piquante avec Heaven et les vampires. Il m'a complètement fait chavirer, ce mec à l'allure de tueur en série, qui dispose d'entrée de jeu d'un capital d'antipathie haut comme l'Everest, mais qui s'avèrera peut-être un allié précieux pour Heaven. (Je ne spoile pas là, on se pose cette question dés l'arrivée de Larik dans la vie de la belle.)

Pour savoir lequel de ces Dom Juan fera trembler notre jolie Heaven de tous ses membres, dans un coït plus vrai que nature, fort bien raconté, plein de passion et de sensualité, il vous faudra lire ce roman :)

- Pour conclure : Je crois que pour apprécier ce livre, il faut s'être un minimum renseignée sur son contenu. Certains vont adorer que Heaven soit aux prises sentimentalement et hormonalement avec tous ces virils représentants de la gent masculine, d'autres vont surement détester ça. Certains vont aimer cette Bit-Lit qui essaie de s'approprier les mythes sur les créatures surnaturelles, en envoyant valser certaines de leurs caractéristiques considérées comme acquises, d'autres vont crier au scandale. Certains vont trouver que plus de 400 pages pour cette histoire, c'est beaucoup trop long, d'autres vont sans problème en apprécier chaque ligne et chaque page, même si elles ne contiennent pas forcément toutes beaucoup d'action. Certains vont surement trouver Heaven et ses acolytes peu réalistes, d'autres comme moi vont les adopter sans restriction. Ce roman vous plaira (ou pas), personnellement, ça l'a plutôt bien fait, malgré le temps que j'ai mis pour le lire. (que j'explique par un début de lecture entrecoupé par une autre lecture en LC simultanément, et aussi par le fait qu'avec chéri, on regarde le soir plusieurs épisodes d'une vieille saison de Koh-Lanta et que du coup on se couche tard lol.)

En résumé, j'ai aimé, et vous aimerez surement aussi ! Vivement le prochain tome !

 

Cali