les anges mordent aussi Résumé :


« J'ai vraiment pas de bol, il aura suffi d une morsure, d'une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu'il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s'enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d'avant, tranquille et... ennuyeuse à mourir. » Sauf qu en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu'on en attire d'autres... à plumes.

 

300 pages
10 octobre 2011
18,00 €
REBELLE EDITION

 

Mon avis : 4,5/5 à un minuscule détail près, c'était le gros coup de coeur ! 5 très bon 4 sur 5

Dès que j'ai vu le titre et la couverture de ce livre, dès que j'ai appris à connaitre un peu la psychologie et l'humour de son auteure, j'ai su que j'allais l'aimer de tout mon coeur, ce roman. Ensuite, des copines sont venues commenter ma PAL, en me disant "il est génial", "tu dois le lire viiiiiite", "c'est un coup de coeur !". Du coup, entre être persuadée qu'on va aimer quelque chose et le vérifier, il n'y a qu'un tout petit pas à franchir, il fallait bien que je me décide à le lire :)

J'ai débuté cette lecture en LC avec ma copinette Melusine de Ma Bouquinerie

Les Anges mordent aussi est le troisième ouvrage de Sophie que je découvre, après Les étoiles de Noss Head et Pamphlet contre un vampire, qui m'avaient énormément plu, et fait ressentir que le style de Sophie était tout à fait ma tasse de thé, mais qui avaient un côté un poil trop ado-jeunesse pour la mémé que je suis.

Et là, avec Les anges mordent aussi, je dois dire que j'ai juste été comblée. Nous sommes ici entourés d'adultes, finis les bancs du lycée, finis les ado rebelles, finis les comportements dont on commence à avoir du mal à se souvenir, et donc à s'approprier, quand on a la trentaine bien sonnée.

J'ai A-DO-RÉ Les anges mordent aussi ! Je me suis enfin sentie chez moi, même si Félicity, l'héroïne reste beaucoup plus jeune que moi, elle déambule néanmoins dans un monde adulte, elle travaille, a des préoccupations et des soucis d'adulte, et ça, mes petits amis, ça change absolument TOUT ! :)

Il y a évidemment un gros point positif pour moi, en plus de ce côté plus mature, c'est l'humour. Félicity est une héroïne absolument irrésistible. Dans ce récit, c'est elle qui raconte (emploi de la première personne du singulier) et c'est juste à mourir de rire ! Que ce soit dans les dialogues ou dans la narration de Felicity, je trouve la plume de Sophie absolument parfaite à mon goût. J'ai énormément ri, notamment à l'emploi de certaines expressions que je n'avais jamais entendues (de là à dire que Sophie les a carrément inventées pour son personnage, il n'y a qu'un pas :P ), il m'est même souvent arrivé de les lire à voix haute à chéri en me gondolant comme une baleine ! :D

J'ai complètement adhéré à ce style d'humour, autant dans les répliques du tac au tac de Felicity et de ses comparses, que dans les apartés de l'auteur par la voix ou le pensée de Felicity, ça s'enchaine sans nous laisser le temps de reposer les zygomatiques et c'est vraiment délectable !

Pour parler un peu de l'histoire, j'ai aimé la grande originalité de l'auteure. Si le ton et l'humour n'ont rien à envier à Marie Janice Davidson et sa Queen Betsy, l'histoire, elle, a pris sa propre voie. Une chose est sure, Sophie n'est pas à cours d'imagination pour cette saga.

J'ai aimé mélanger humains, vampires, anges et démons, voire même quelques poilus qu'on a brièvement entraperçus, dans un monde totalement semblable au nôtre, avec quelques personnes qu'on verrait comme "légèrement déjantées" de l'extérieur, alors qu'elles sont en fait complètement surnaturelles. C'est un point qui m'a vraiment passionnée. Et puis, les anges de Sophie Jomain valent bien les vampires beaux gosses qui foisonnent de partout dans la littérature young adult depuis un moment ! Ils sont juste... wahouuu ! (d'ailleurs ses vampires ne sont pas mal non plus, tout bien réfléchi !)

Entre le beau Terrence, et le sculptural Stanislas (Stan pour les intimes), le choix est bien difficile à faire. D'autant qu'ils ont un caractère de merde tous les deux, sous des dehors plus qu'appétissants :P Et Tony, le vampire nouveau-né, n'arrive pas très loin derrière, un peu moins impressionnant peut-être...

D'ailleurs, autant vous dire que niveau testostérone et scènes de sexe, le public n'est plus tout à fait le même que dans les autres écrits de l'auteure ! Eh oui, on est passés dans un monde adulte à ce niveau-là aussi ! :D

Sans être franchement trash, certaines scènes sont suffisamment décrites pour peut-être heurter la sensibilité d'un public trop jeune et non averti ! Personnellement, j'ai trouvé que ça apportait la touche de piquant idéale pour pimenter définitivement cette histoire. Ces messieurs et leur besoin de frotter leur bas-ventre, et ces mesdames qui ont l'entrecuisse qui picote, on s'y croirait presque :D

Vous l'aurez compris, j'aurais pu mettre un coup de cœur pour ce livre, il y a juste un point que je vais soulever maintenant qui m'a empêchée de lui attribuer le 5/5 qu'il aurait autrement largement mérité, je dirais que ce livre a manqué d'un tout dernier passage en correction, une dernière vérification. Il est resté suffisamment de fautes, mots manquants et de coquilles, non pas pour me gâcher la lecture, mais pour que cela me gêne un peu, ce n'était pas encore trop le cas au début, mais ça s'est un peu accentué en fin de lecture, ce qui m'a laissé un arrière goût un tout petit peu négatif sur la fin, c'est bien dommage. En dehors de cela (et ne croyez pas que ça empêche d'apprécier tout le reste, il faut bien admettre que je suis gravement tatillonne là-dessus !) tout est parfait pour moi dans ce roman.

Edit : Ah !! Mais on me signale dans l'oreillette que je serais en possession de la première version du roman, et que la correction a été reprise et revue depuis. Donc normalement, ce tout petit point négatif ne doit plus avoir lieu d'être avec les romans actuellement en vente, donc, soyez joie, soyez bonheur, et faites-vous plaiz avec du 100% roman qui déchire sa race !


Nous avons là une lecture pleine de fraicheur, bourrée d'humour, une héroïne comme je les adore, une histoire originale, des persos bien foutus, un vrai vrai moment de pure détente, j'ai adoré !

Alors merci Sophie pour ce livre, la suite m'attend dans ma PAL, et j'ai déjà hâte de la dévorer ! Tu écris dans Les anges mordent aussi avec toute la force de la personnalité que je te connais, c'est un livre qui te ressemble, et j'aime ça :)

Bravo pour ce super roman !

Cali