la maison de la nuit 2  Résumé

ATTENTION ! Deuxième tome de la série de vampires événement dans le monde entier, avec déjà plus de 7 millions de lecteurs accros !

Alors que la mort poursuit ses anciens amis humains, Zoey réalise que ses immenses pouvoirs pourraient menacer ceux qu'elle aime…
Cela fait un mois que Zoey vit au pensionnat pour vampires de la Maison de la Nuit. Alors qu'elle commence tout juste à s'habituer à ses pouvoirs et à se sentir à sa place, l'horreur la frappe de plein fouet. D'anciens amis humains sont assassinés et tout semble accuser la Maison de la Nuit. Tandis que l'enquête avance et que les morts mystérieuses s'enchaînent, Zoey fait d'étonnantes découvertes et ne sait plus qui croire. La directrice Neferet, qui la soutient tout en lui cachant des choses inquiétantes ? Loren, le jeune tendre, mais très curieux professeur de poésie ? Aphrodite qui lui révèle sa dernière vision, alors qu'elles sont censées se détester ? Une chose est sûre, Zoey doit se méfier...

 

 

Mon avis : 3/5. Toujours sympathique de par l'écriture agréable de l'auteur, mais un peu en dessous du T1 tout de même. 4 bien 3 sur 5

 

Me voici juste après la lecture du second opus de la maison de la nuit, intitulé Trahie. (Youhouuu Vany, c'était le dernier, je vais ENFIN pouvoir te rendre tout ce que tu m'as prêté !! \o/ )

Je ne vais pas dire que je n'ai pas aimé ce livre, lu en 5 jours à peine, mais tout de même, j'ai été moins happée que pour le premier tome. (Rappel, vous trouverez ma chronique de Marquée ici)

A vrai dire, sur les deux premiers tiers, je me suis même sentie plutôt mitigée, voire déçue. J'avais l'impression qu'il ne se passait pas grand chose de passionnant, que je m'ennuyais un peu, que l'histoire ne se renouvelait pas. Zoey est maintenant installée à La Maison de la Nuit et prend ses marques, gagne en confiance et en puissance. Mais quand elle s'est retrouvée à la flirter et aimer 3 garçons à la fois, je me suis même demandé si j'allais poursuivre ma lecture. J'avais aimé le premier tome pour l'originalité trouvée dans l'explication du mythe des vampires, le fait qu'ils ne soient pas mordus par un autre vampire pour se transformer, mais choisis et marqués par la déesse Nyx, élus en quelque sorte.

Cela m'ouvrait de nouveaux horizons sur cette légende. Je trouvais déjà difficile pour un vampire classique amoureux d'un humain d'avoir le choix entre transformer l'élu(e) de son cœur par morsure et échange de sang, ou le regarder vieillir, puis mourir. Dans la maison de la nuit, c'est pire. Le vampire n'a même pas ce choix. Ne pouvant décider de transformer quelqu'un s'il n'est pas marqué, il n'a plus qu'à regarder son ou sa bien-aimé(e) se ratatiner comme une vieille patate, puis l'abandonner à sa solitude. Tu vas me dire, il n'a qu'à choisir de ne pas aimer un humain. Oui mais non, l'amour c'est pas si simple.
Enfin bref, c'était ce côté-là, avec aussi les passages sur les rituels magiques qui m'avaient passionnée. (Cela étant, je m'en étais un peu lassée à la fin du T1, les trouvant un peu répétitifs, ces rituels, finalement.)

Mais dans le T2, j'ai déjà eu toute cette nouveauté, cette surprise, donc il fallait vraiment assurer pour me rendre la suite de l'histoire aussi intéressante.

Et voilà, dans les 2 premiers tiers, ça n'assurait pas trop. Pas de surprise et peu d'action, et ce carré amoureux qui m'a gênée d'entrée. J'ai déjà du mal avec les triangles que je trouve clichés au possible, là c'était vraiment trop.
D'autant que la relation du T1 entre Zoey et Erik me paraissait parfaite, je ne trouvais vraiment pas qu'il était nécessaire de la compliquer. Mais voilà, Heath, l'ex petit ami humain de Zoey revient à la charge et la trouble, et Loren, le professeur vampire et poète la met dans tous ses états et l'excite au possible. Et Erik dans tout ça ? Un peu remisé dans le placard à balais finalement, crotte.
Bon bah, nous vla avec une romance paranormale quoi. J'espérais surement autre chose de cette saga.

 

Cela dit, le dernier tiers apportant son lot de surprises, de trahisons (que j'attendais depuis le début, fatalement, vu le titre du tome), de complications, d'action...

Et du coup, ça a rattrapé ma note, avec une envie plus pressante de finalement continuer la saga.

J'ai été surprise de voir d'où venait la trahison, j'ai été choquée par la mort d'un personnage qui m'a fait mal au cœur, j'ai eu envie de baffer Zoey de ne pas savoir se décider sur l'élu de son cœur, et en même temps, paradoxalement, on comprend les raisons de ses hésitations. Aucun de ces 3 beaux mâles ne lui apportant les mêmes sensations, les mêmes frissons. Heath lui donne faim de sang comme personne, ce qui la plonge dans un état animal qu'elle ne contrôle pas très bien, et puis, leur passé commun, le confort de déjà bien se connaître, c'est un garçon bien, serviable, gentil... Erik lui ressemble tant à Zoey, il est comme écrit qu'ils doivent être ensemble, il est beau, gentil, attentionné, adorable, ouvert, drôle... Alors pourquoi les sentiments de Zoey à son égard ne sont pas plus puissants hein ? Pourquoi ne tremble-t-elle pas à l'idée de se retrouver près de lui, comme lorsque Loren Blake est dans les parages ? Loren et ses poésies, Loren qui la fait se sentir so sexy... Loren qui est beaucoup plus vieux, et professeur, par-dessus le marché. Loren avec qui rien n'est finalement possible.

En fait, j'ai peur qu'au fil des tomes, elle finisse par choisir Erik par dépit, parce que avec les deux autres, ce n'est juste "pas possible", alors que ce mec est parfait pour elle, à tous les points de vue, c'est de lui dont elle devrait être folle. Ça ne me parait pas logique, et donc pas crédible, d'avoir à sa portée un homme pareil et d'aller s'emm... avec deux autres. Elle est trop indécise, trop peu amoureuse des trois finalement. Ça me frustre.
Mais c'est l'auteure qui décide, gageons que ça ne tournera pas au ridicule. Nous verrons comment cela se développe dans les tomes suivants...

 

Je mets un gros point positif sur la psychologie des personnages. On ne va pas dire qu'elle est super fouillée, néanmoins je les trouve tous attachants à leur niveau. Les amis de Zoey notamment, Lucie, Damien, Shaunee et Erin. Zoey est bien entourée et soutenue, et leur amitié et sans faille. On commence même à apprécier Aphrodite, qu'on apprend à connaître et à comprendre. Erik est un soutien précieux et se montre aussi irrésistible qu'amoureux, et Néféret, le mentor de Zoey, la grande prêtresse, est disponible et affectueuse, malgré quelques questionnements qui surgissent rapidement en début de tome. Les pouvoirs de Zoey se développent, et on sent qu'elle va devenir une vampire terriblement puissant, ce qui laisse présager peut-être de grandes responsabilités dans les tomes à venir.

Donc, en bref, ce deuxième tome m'a plu et m'a fait passer un bon moment, surtout sur la fin, et les derniers paragraphes m'ont vraiment donné envie de lire la suite, malgré une premier partie un peu longuette et fade. Suite que je lirai dans un délai totalement incertain et indépendant de ma bonne volonté :P

En espérant que la suite soit plus encourageante que décevante, je vous donne rendez-vous tout bientôt !

 

Cali