images2 Résumé:Tout crime doit être puni. Le châtiment le plus terrible n’est pas nécessairement la mort.
Mathias Crugeur, écrivain à succès, l’apprendra à ses dépens.

Les ténèbres vont le prendre pour cible. Elles vont tenter de l’effrayer, de le rendre fou, de le briser, et ce, dans le but de l’annihiler. La vengeance est écrite en lettres de sang et il n’existe aucun moyen d’en réchapper lorsque  le diable en personne vous poursuit.

Les secrets sont cachés dans l’Histoire, la malédiction est implacable.

Ce roman machiavélique regorge de sorcellerie et d’entités en tout genre. L’ambiance inquiétante fera remonter vos angoisses les plus anciennes.

« Vous ne pouvez pas vous enfuir, où que vous soyez, la chose vous rattrapera. »

 

Mon avis: 5 très bon 4 sur 5 Un très bon moment! 4/5

Arf, qu'il est difficile de chroniquer de manière objective, sans prendre en compte le fait qu'on connaisse un petit peu l'auteure, et qu'en plus on la trouve super sympa.
Honnêtement, je ne saurais pas dire si j'y suis arrivée, mais j'ai vraiment essayé fort.

 

Ce livre m'a fait passer un très bon moment. En tant que grosse fan de Stephen King, il est évident que j'aime me faire peur, angoisser, les ambiances bien oppressantes...

Alors ai-je tremblé devant le livre des Ténèbres? Bon, évidemment, trembler, c'est surement un bien grand mot, je n'ai jamais tremblé devant aucun livre, aussi terrifiant soit-il. Mais me suis-je sentie mal à l'aise? Ai-je éprouvé la terreur des personnages? L'ai-je captée?

Oui complètement.

Christine a une plume incroyable. Elle parvient à maintenir un climat vraiment inquiétant du début à la fin. Pas tellement angoissant ou effrayant, mais on ne s'y sent pas bien, pas à l'aise. On aimerait comprendre, expliquer... On aimerait arrêter tout ça.

Je ne peux pas dire que je me sois vraiment attachée à un des personnages, mais vu comme ils sont construits, je doute que ça ait été le but de l'auteure de toute façon. Ils ont néanmoins chacun leur personnalité, chacun leur raison d'agir comme ils le font, et ils sont tous intéressants.

Personnellement je peux dire que je suis entrée sans aucune difficulté dans son histoire. On commence par l'enfance du héros, Mathias, enfance dans laquelle il se passe tout de suite des choses assez horribles, et on poursuit par sa vie d'adulte, dans sa demeure ancestrale et les évènement surnaturels vont s'enchainer, dans une ambiance assez oppressante et inquiétante.

Christine a un véritable don pour conter. Elle arrive à faire d'évènements horribles quelque chose de magnifique à lire! Elle a un vocabulaire très riche, et un phrasé remarquable, il n'y a aucune longueur, aucun passage dont je me serais passée.

J'ai aimé ce livre pour ce qu'il m'a fait ressentir, me replongeant avec délice dans l'époque ( qui commence à être assez lointaine) ou je ne jurai que par les livres et les films d'horreur. Non, d'angoisse plutôt. Je n'ai jamais été attirée par les trucs d'horreur avec du sang juste pour avoir du sang. Moi j'aime flipper.

Bref.


Néanmoins, il y a quand même quelque chose que j'ai regretté sur cette lecture: ce livre est beaucoup beaucoup trop court!

Alors effectivement, Christine nous explique qu'elle n'aime pas faire du remplissage, et que si l'histoire se suffit à elle même en 150 pages, aucune raison de broder autour pour en pondre 400. Franchement, c'est tout à son honneur! Mais alors quand on termine la lecture, on a quand même encore faim quoi ;) Lu en moins d'une journée, j'ai trouvé ça assez frustrant, mais soit! Il est vrai qu'il est complet comme il est! C'est son choix et sa façon d'écrire et je la respecte entièrement! :D

 

Alors si vous avez envie de découvrir la deuxième parution des Editions Valentina, après Selena Rosa, je vous conseille Le livre des Ténèbres, un bon feu de cheminée, et une tasse de thé, sous un plaid. Vous m'en direz des nouvelles!