51Di1Uvw9mLRESUME: Il s appelait Tristan, il avait trois cents ans, il avait connu toute la gamme des passions humaines. Une tempête vient de l abattre, et c est une nouvelle vie qui commence pour lui.
Planté sous Louis XV, ce poirier nous entraîne à la poursuite du terrible secret de ses origines. Des guerres de religion à la Révolution française, de l affaire Dreyfus à l Occupation, il revit les drames et les bonheurs dont il a été le témoin, le symbole ou la cause.
Mais, s il est prisonnier de sa mémoire, il n en reste pas moins lié au présent, à travers ce qui reste de lui : des racines, des bûches, une statue de femme sculptée dans son bois, et les deux êtres qui ont commencé à s aimer grâce à lui...
Comment « fonctionne » un arbre ? De quoi se compose sa conscience, de quelle manière agit-il sur son environnement ? Son récit posthume nous fait voir le monde, la nature et les hommes d une manière nouvelle, par le biais d une pensée végétale qui évolue au rythme d un véritable suspense.
Captivant, drôle et poignant, Le Journal intime d un arbre apporte une réponse inédite à une question universelle : quelle est, pour un arbre comme pour un être humain, la meilleure façon de ne pas mourir ?

 

 

MON AVIS: 5 très bon 4 sur 5

 

Quand les éditions Michel Lafon ont proposé ce partenariat, j'ai du hésiter un quart de nano seconde, parce que, vu le résumé, je n'étais pas sure sure. Mais c'était Didier Van Cauwelaert quoi. Mon petit auteur chouchou que j'aime et que j'adore!  J'ai donc sauté sur l'occasion de découvrir une autre de ses œuvres, en prenant le pari qu'il ferait d'un thème qui, à priori comme ça à chaud, ne me passionnerait pas, quelque chose de délicieux. Je remercie donc Camille aux éditions Michel Lafon pour m'avoir permis de me plonger dans cette histoire qui, même si ça fait un peu cruche de dire ce genre de choses, a réussi à changer un peu ma vision des choses, et à faire de moi quelqu'un de meilleur. ( Du moins très certainement de plus respectueux de la nature).

 

C'est donc l'histoire d'un arbre, un majestueux poirier dans un jardin. Il s'appelle Tristan. Il est bichonné par son propriétaire, qui vient souvent se confier à lui, parler, se ressourcer près de ses racines. Comme beaucoup d'autres personnes l'ont fait avant lui. Et comme beaucoup le feront encore, même quand la mini tornade l'aura mis à terre. C'est là son histoire, une histoire d'amour, sous toutes ses formes, une histoire de mémoire, celle de ce vieil arbre qui a engrangé le souvenir de dizaines et de dizaines d'histoires humaines, durant ses 3 siècles de vie. Et au delà.

C'est un poirier qui se demande s'il va disparaitre maintenant qu'il est tombé. Il en a peur, et en même temps le souhaite. Il est fatigué par sa conscience d'arbre, il se rend compte, en plus, que cette conscience a été déviée par son contact particulier avec les êtres humains, son empathie avec eux. Alors, par l'intermédiaire de ses histoires et de ses relations avec les hommes et femmes qui l'auront touché, aimé, il va nous raconter tout ce qu'il a vécu au cours de ses 3 siècles.

 

De ce livre, je retiens la poésie, l'amour, la force de la nature, et la critique de la société. Non, pas de la société, la critique de l'être Humain. J'hésite, après l'avoir terminé, entre 2 comportements : partir courir dans les bois, y trouver le plus vieil arbre encore debout et me jeter contre son tronc pour le serrer contre moi, autant par amour que pour lui montrer que maintenant, grâce à Didier Van Cauwelaert, je SAIS qui il est, et ce qu'il est. Et celui de me mettre à  tailler des sculptures dans la moindre bûche que je pourrais trouver. Quand je vous disais que ce livre m'a changée!

Personnellement, je croyais déjà plutôt bien aux forces telluriques, et si je dois me reposer l'esprit, me ressourcer quelque part, ce sera forcément dans un endroit très "nature". Mais là! Ouahh! ça me fait vraiment voir les choses très différemment! Tristan n'est pas qu'un arbre! C'est un être bien plus humain que beaucoup d'entre nous! Qui n'aspire qu'à ce que les personnes auxquelles il "tient" soient heureuses! Tristan n'est qu'amour!

Alors non, je ne suis pas devenue complètement neuneu, je sais bien que ça a l'air bête à dire, là comme ça, à vous, qui n'avez pas encore eu la chance de découvrir ce livre poignant et si poétique. Mais croyez-moi, après cette lecture, on se sent comme après une séance de yoga. En HARMONIE avec le monde qui nous entoure.

 

Alors pourquoi seulement 4/5? Hé bien, même si c'est important dans l'histoire, j'ai moins aimé les passages très "historiques" personnellement, eh oui, je suis une grande rêveuse et ce coté terre à terre m'a un petit peu ennuyée. Pas du tout parce que l'auteur ne sait pas le raconter, au contraire, mais parce que c'est vraiment une "matière" qui ne m'intéresse pas du tout! Bon cela dit, le livre est court, et ces passages passent vite tout de même!

 

Je vous conseille fortement de découvrir ce livre merveilleux. Didier Van Cauwelaert a su, une fois de plus, montrer à mes petits yeux de citadine du monde moderne à quel point la vie réelle peut être magique quand on y regarde de plus près. Et c'est ce que j'aime tant chez lui, il fait de notre monde ( car il ne part pas d'un monde fantaisiste ou irréel) une petite féerie "so romantic". J'aime cet auteur!

 

Cali