51Sz1tpc2oL

 

Résumé: Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s'agit surtout d'une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d'une rébellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n'hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. A l'aube des Jeux de l'Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss...

 

Mon avis: Ah mais cette série, c'est juste un truc de malade!

Avant d'ouvrir ce second tome, encore toute émerveillée des sensations du premier, j'avais peur. Peur que ça fasse trop répétition. Peur que ça s'enlise. Peur qu'on s'ennuie.

J'ai oublié tout ça dés la lecture des premiers chapitres premières pages lignes (!!!) Il ne m'a pas fallu plus de quelques mots de Suzanne Collins pour replonger immédiatement dans le monde cruel et fantasque sans paraître irréaliste de Katniss, la fille du feu. En quelques pas je me suis retrouvée à ses côtés, prête à en découdre, prête à me battre, à m'insurger contre le Capitole, ses lois stupides, ses jeux cruels, sa soif de pouvoir qui guide sa ligne de conduite aussi déraisonnable qu'abominable. Prête à lutter jusqu'à la mort contre les HUNGER GAMES.

 

Ce tome 2 n'a rien à envier au premier. Sincèrement. Rien de rien. Les personnages principaux comme secondaires sont toujours aussi intéressants. Attachants ou détestables d'emblée, ils sont tous importants. Tous bien construits, tous crédibles.

On se sent pris entre le déchirement des tributs qui rempilent pour un nouveau tour dans l'arène, et le public de ce jeu de télé-réalité, naïf, innocent, manipulable si facilement, si bête en somme. D'alliances en trahisons, les rebondissements ne manquent pas! On ne sait plus à qui se fier, ni qui est l'ennemi. Le vrai.

J'aime tout dans ce livre, dans cette saga, il n'y a rien à jeter. On est pris dans un tourbillon d'action, de sentiments divers et ô combien compréhensibles, d'évènements tragiques, de réflexions sur la vie et sur notre société, de sarcasmes qui ajoutent une touche de légèreté, savamment parsemés pou ne pas en faire trop. Ce dosage est parfait.

Au début de ce tome, on pense que Katniss n'a plus à s'en faire, du moins plus autant, car elle a tout de même déclenché "quelque chose", comme un air de révolte, lors de son grand final dans l'arène, à la fin du tome 1, et a vraiment fâché les dirigeants du Capitole.

Les grands jeux de l'expiation commenceront bientôt, les soixante-quinzième Hunger Games, et, comme tous les vingt-cinq ans, ils nous réserveront leur lot de surprises, avec la cruauté à la puissance maximale. Katniss et Peeta ont du souci à se faire car ils vont avoir de sérieux ennuis!

Et il y a aussi ce "petit" côté sentimental, ce genre de triangle amoureux ( et pourtant si innocent) qui se tisse entre Katniss, Gale et Peeta, on ne sait plus à quel saint se vouer et on a l'impression que quelque soit le débouché de ses aventures, Katniss sera malheureuse...

La fin de ce tome est énorme, insupportable! comment ais-je pu croire que je pourrais attendre tranquillement pour m'acheter le 3ème?? Je bouts là!! c'est horrible!

Je conseillais Hunger Games Tome 1 pour chaque bibliothèque, sachant qu'il vous emporterait aussi facilement que moi, je vous le dis maintenant, n'achetez pas le 1 sans avoir le 2 et le 3 déjà prêts à être lus, je vis un vrai supplice de devoir attendre la suite!

 

Cali